Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[L'industrie c'est fou] Un appartement-tuyau pour se frayer une place en centre-ville

Simon Chodorge ,

Publié le

Images Couper un pipeline en petits morceaux pour en faire des logements. C'est l'idée ingénieuse de ce cabinet d'architecture pour proposer des appartements-tuyaux à petit prix. Basé à Hongkong, James Law Cybertecture veut trouver de nouvelles façons de densifier la ville.

[L'industrie c'est fou] Un appartement-tuyau pour se frayer une place en centre-ville
James Law Cybertecture détourne un tuyau d’eau en charmant petit studio.
© James Law Cybertecture

L’industrie a souvent inspiré l’architecture. Vous connaissiez sans doute les logements aménagés dans des conteneurs ou les vieilles usines rénovées au goût du jour. Le détournement des équipements industriels continue. Cette fois-ci, il s’agit d’un tuyau d’eau métamorphosé en charmant petit studio.

Forcément, dans cet appartement-tuyau large de 2,5 mètres, les murs et les plafonds sont ronds. Une disposition qui évoque aussi bien la caravane que la maison de Hobbit pour ceux qui auraient lu ou vu Le Seigneur des Anneaux.

Un loyer de 340 euros

Basé à Hongkong, le cabinet d’architecture James Law Cybertecture a imaginé ce projet. Il faut dire que dans la métropole les alternatives sont les bienvenues. La ville se densifie sur un espace très limité et les logements sont onéreux. A l’image des tiny houses imprimées en 3D, l’appartement-tuyau propose une alternative peu coûteuse aux étudiants ou aux personnes à bas revenu. Selon le cabinet, ces logements pourraient ainsi être loués pour 400 dollars le mois (environ 340 euros).

Ce logement-tuyau baptisé “OPod” représente une surface de 30 mètres carrés environ. Le téléphone portable sert de clef pour cet appartement. Une baie vitrée couvre l’une des extrémités du tuyau pour laisser passer la lumière naturelle. Les studios incluent des espaces de rangement, un mini-frigo, un canapé convertible et une salle de bain.

Le design du logement représente un autre avantage : même s’ils ne sont pas rectangulaires, les tuyaux peuvent être empilés facilement pour économiser des surfaces et ils peuvent être déplacés simplement d’un quartier à l’autre de la ville. Le cabinet d’architecture dialogue actuellement avec les autorités locales pour offrir ces appartements aux Hongkongais.

 

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus