[L'industrie c'est fou] Sur un traîneau tiré par un cerf-volant, ils testent l'efficacité de Galileo en Antarctique

Ils ont traversé l'Antarctique... en traîneau à voile. Quatre scientifiques partenaires de l'Agence spatiale européenne (ESA) ont effectué une expédition à bord de ce véhicule zéro émission entre décembre 2018 et janvier 2019. Leur mission ? Partir vers des latitudes extrêmes pour y tester l'efficacité de Galileo, le GPS européen.

Partager
[L'industrie c'est fou] Sur un traîneau tiré par un cerf-volant, ils testent l'efficacité de Galileo en Antarctique
Ils ont traversé l'Antarctique... en traîneau à voile.

Traverser l’Antarctique sur un traîneau tiré par un cerf-volant. L’aventure n’est pas seulement poétique, elle sert la science. Baptisée Inuit Windsled, l’expédition a été menée en partenariat avec l’Agence spatiale européenne (ESA). À bord de leur kitesurf polaire, les scientifiques étaient chargés de valider les signaux de Galileo, le système de positionnement par satellites développé par l'Union européenne. Le 4 février, l’ESA a annoncé que l’équipe a permis de valider ces données au point le plus proche du Pôle Sud à ce jour.

Efficacité du GPS européen à des latitudes extrêmes

Concrètement, les membres de la mission devaient comparer les signaux envoyés par la constellation Galileo avec des relevés de position effectués au sol pour confirmer leur exactitude. “Une fois que les données de l’expédition seront livrées, nous pourrons évaluer les capacités de positionnement, de navigation et de ponctualité de Galileo à des latitudes polaires et comment elles sont influencées par des événements climatiques spatiaux lors d’une faible activité solaire”, explique dans un communiqué Manuel Castillo, ingénieur système pour le projet Galileo.

Au final, la mission a prouvé l’efficacité du GPS européen à des latitudes extrêmes comme celles du pôle Sud où les interférences sont plus grandes pour les systèmes de positionnement. Une nouvelle réjouissante pour l’ESA puisque Galileo n’est pas encore pleinement opérationnel : il ne compte pour l’instant “que” 26 satellites dont 22 opérationnels et d’ici 2021 il doit en avoir 30 dont 24 opérationnels.

Un cerf-volant de 120 mètres carrés

Les quatre aventuriers à bord du traîneau sont partis le 12 décembre 2018 de la base russe de Novolazarevskaya en Antarctique. Le 21 janvier 2019, avant de rentrer à la station de recherche, ils ont atteint le sommet du Dôme Fuji qui culmine à 3 810 mètres d’altitude. C’est aussi l’un des endroits les plus froids du globe.

Le traîneau utilisé par les scientifiques fait environ la taille d’un camion. Il est équipé de tentes, de panneaux solaires et d’un cerf-volant de 120 mètres carrés (voir vidéo ci-dessous). Au total, l’expédition a permis d’effectuer dix expériences scientifiques pour différentes institutions, dans les domaines du changement climatique, de la météorologie et de l’astrobiologie.

“C’est la première fois que nous gravissons le Dôme Fuji dans un véhicule tiré par le vent, tout ceux qui y sont arrivés auparavant s’appuyaient sur des véhicules motorisés. Donc c’est aussi la première fois que nous avons voyagé plus de 2400 kilomètres avec plus de 2000 kilos de cargaison en utilisant un véhicule qui ne pollue pas le continent Antarctique”, fait valoir dans un communiqué Ramón Larramendi, le chef d’expédition espagnol et inventeur du “Windsled”. Aucune vidéo de l'expédition n'est disponible pour l'instant mais des images d'une mission au Groenland en 2016 permettent de visualiser le fonctionnement du traîneau.

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

0 Commentaire

[L'industrie c'est fou] Sur un traîneau tiré par un cerf-volant, ils testent l'efficacité de Galileo en Antarctique

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS