Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[L'industrie c'est fou] Retourner dans les années disco à bord d'une Smart revisitée

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Daimler rend hommage à la culture clubbing et disco avec une discomobile revisitée : la Smart mobile disco. Cette oeuvre d'un designer allemand incarne à merveille l'imaginaire construit autour de la citadine. Un véhicule qui flirte entre le kitsch et la festivité.

[L'industrie c'est fou] Retourner dans les années disco à bord d'une Smart revisitée
Une machine à brouillard est cachée derrière la calandre de radiateur de la Smart.
© Daimler AG

Au milieu de la nuit ou en rase campagne, quand les lieux de fête vous font défaut, il vous reste la voiture. Phares allumés, portières ouvertes et autoradio poussé à fond : qui n’a jamais utilisé son véhicule pour transformer un lieu désert en dancefloor à ciel ouvert ? Daimler pousse plus loin ce détournement de l’automobile avec une version transformée de la Smart entièrement dédiée à la danse, la “Smart mobile disco”.

(La Smart mobile disco intègre tout le matériel nécessaire à un disc jockey. Crédit : Daimler AG)

Comme le laisse entrevoir un making-of (voir la vidéo ci-dessous), la Smart mobile disco offre une plateforme pour disc jockey peu commune. Elle comporte une console de mixage et un équipement son de JBL, partenaire de Smart. Elle offre des jeux de lumière variés avec, bien entendu, un stroboscope. Une machine à brouillard située derrière la calandre de radiateur permet en outre de napper la piste de danse de mystère. Pas de panique, elle n’est pas raccordée au pot d’échappement, puisqu'il s'agit d'un modèle électrique.

 

Un véhicule présenté lors de la Milan Design Week

A l’instar de la Twingo, la Smart est une voiture citadine populaire. Lancée en 1998, nous sommes tentés d’y voir une incarnation de la culture clubbing, garée sur un bout de bitume entre deux discothèques berlinoises. Créée par le designer allemand Konstantin Grcic, cette discomobile revisitée est adaptée du modèle Smart EQ fortwo, fabriquée en France à Hambach (Lorraine) Elle a été conçue pour une exposition artistique et sera également présentée lors de la Milan Design Week qui doit se dérouler du 17 au 22 avril. Malheureusement, il s’agit d’un modèle unique qui n’est pas destiné à la vente.

 

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle