[L’industrie c’est fou] Que vient faire du carton sur un voilier du Vendée Globe ?

Skipper du Vendée Globe, Sébastien Destremau a réduit au maximum l’impact environnemental de son bateau. Il est parti le 8 novembre pour un tour du monde avec une pièce atypique à bord de son voilier : une casquette de protection en... carton.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L’industrie c’est fou] Que vient faire du carton sur un voilier du Vendée Globe ?
Le skipper Sébastien Destremau lors de son entraînement à bord du voilier "Merci" pour le Vendée Globe 2020.

Le Vendée Globe est lancé ! Dimanche 8 novembre, les 33 skippers de la course sont partis des Sables-d'Olonne (Vendée) pour un tour du monde. Ces aventuriers un peu fous navigueront pendant trois mois sans escale et sans assistance. Parmi eux, Sébastien Destremau a fait un choix osé : équiper son bateau “Merci” d’une casquette en carton.

Rien à voir avec le couvre-chef. Dans le jargon nautique, la casquette désigne une pièce située à l’arrière du voilier, là où se tient le barreur. Elle permet de protéger les marins contre les éléments. Notamment contre les embruns des vagues et contre le vent qui peut devenir glacial quand le bateau prend de la vitesse.

Une alternative à la fibre de carbone

“Ce choix découle d'une vraie démarche écologique et de préservation des ressources de la planète, une alternative aux bateaux tout en carbone”, explique dans un communiqué DS Smith. Spécialisée dans les emballages en carton ondulé et recyclé, cette entreprise britannique a fourni 100 mètres carrés de matériau pour le projet. Le don vient plus précisément de l’usine de La Chevrolière (Loire-Atlantique).

Et même si le carton se montre moins performant que la fibre de carbone, Sébastien Destremau s’intéresse d’abord à son impact environnemental. Le skipper s’est également équipé d’un système de propulsion électrique. Seuls deux bateaux sur 33 ont fait ce choix pour l’édition 2020 du Vendée Globe. “La totalité de l'empreinte carbone du projet global Merci sur le Vendée Globe sera évaluée”, indique DS Smith.

(La casquette a été fabriquée sur le lieu de départ de la course. Crédit : Stéphane Munoz)

Au Vendée Globe 2016-2017, le navigateur de 56 ans s’était déjà démarqué en faisant fi du classement de la course. “Malgré quelques soucis techniques et une fin de parcours sans nourriture, il a réussi à finir par écrire une sorte d’épopée, de celles qui ne conviennent qu’à ceux qui décident de vivre leur Vendée Globe autrement”, retrace le site de la compétition. Arrivé bon dernier, Sébastien Destremau avait réussi à rejoindre les Sables-d’Olonne après 124 jours en mer.

Des travaux jusqu’à la veille du départ

Pour fabriquer sa casquette de protection, Sébastien Destremau a fait appel à Stéphane Munoz, un “sculpteur cartonniste” spécialisé dans les meubles en papier rigide. Les travaux se sont déroulés jusqu’à la veille du départ. Comme l’eau et le carton ne font pas bon ménage, la pièce de 3,6 mètres de longueur a reçu un glaçage avec une résine époxy sans solvant.

(Les différentes pièces des bateaux subissent régulièrement des avaries sur le Vendée Globe. Crédit : Stéphane Munoz)

Reste à savoir si la casquette conservera son imperméabilité pendant toute la course. Dans le pire des cas, elle ne représente pas un élément critique. Le skipper pourra poursuivre son voyage sans cette protection même si les conditions deviendront un peu plus rudes. Bon vent et bonne mer à lui !

0 Commentaire

[L’industrie c’est fou] Que vient faire du carton sur un voilier du Vendée Globe ?

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS