Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[L’industrie c’est fou] Quand Ikea fait recycler ses vieux meubles en hôtels à insectes et nichoirs à oiseaux

Sylvain Arnulf , ,

Publié le

Images Pour promouvoir un nouveau magasin londonien, Ikea a fait plancher designers, artistes et architectes sur des nouvelles façons de recycler les matériaux de ses meubles… au bénéfice des animaux des villes.   

[L’industrie c’est fou] Quand Ikea fait recycler ses vieux meubles en hôtels à insectes et nichoirs à oiseaux © Ikea

Pour faire la promotion de son magasin "le plus durable" jamais construit (selon ses propres mots), à Greenwich, près de Londres (Royaume-Uni), Ikea a développé un projet artistique très… "green" (oui !). Il a proposé à des designers, artistes et architectes londoniens d’utiliser les matériaux de ses vieux meubles et accessoires pour créer des habitats originaux pour petits animaux, installés dans un parc non loin du magasin.

Bien que ces concepts n’aient pas vocation à être commercialisés, ils pourraient bien donner des idées aux jardiniers du dimanche adeptes du "do it yourself", amis de la vie sauvage et amateurs de design scandinave.

Une série de 32 nichoirs

Le studio de design Beep Studio a installé une série de 32 nichoirs sur un poteau en eucalyptus, pour accueillir une famille d’oiseaux. Ils sont composés de pieds de lampes Stråla, combinés à des abats-jours dessinés par le studio. Ne croyez pas que cet habitat en forme de fleur a été conçu au hasard : l’équipe dit avoir travaillé avec un spécialiste de la faune sauvage pour concevoir des zones de différentes tailles adaptées aux mésanges bleues (blues tits en VO), rouges-gorges, passereaux et étourneaux. "Toutes les alvéoles ne sont pas des habitats de nidification - certaines stockent des matériaux comme la laine et le foin pour tapisser les nids, tandis que d'autres stockent des aliments comme les graines", détaille les concepteurs.

L’artiste graphique Supermundane est lui aussi à l’ami des oiseaux, avec sa maison colorée construite à partir des étagères industrielles. Il a aussi façonné un nid douillet pour chauves-souris, baptisé "Pipi » (tiré de "pipistrelle", du nom d’une espèce courante en Europe). Mais est-ce que les "bats" voient la vie en couleurs et volent de jour pour profiter de cette profusion de teintes pop ?

On les voit plutôt trouver refuge dans les plus sobres structures Fladdermösshus du designer Je Ahn du studio d'architecture Weave. La peinture noire n’est pas qu’un choix esthétique : elle sert à fournir une chaleur supplémentaire aux chauves-souris qui cherchent à se percher. Les maisons ont été fabriquées à partir d'anciennes tables en métal Kvistbro.

Une mégapole pour abeilles

Deux autres participants ont été davantage inspirés par les insectes et abeilles, vecteurs essentiels de biodiversité. L'artiste Adam Nathaniel Furman a imaginé une véritable mégapole (à l’échelle des guêpes et abeilles) astucieusement nommée "Bugatthan". Il s’est servi de plans de travail aux doux noms de Ekbacken et Hammarp pour ériger ce totem.

L'hôtel du designer Iain Talbot a été créé à partir d'anciens fauteuils Ikea et de chutes de revêtement issus du chantier du nouveau magasin de Greenwich. Il est rempli d’un sable spécial qui se révèle un excellent matériau de nidification pour les abeilles des sables (les "andrènes").

Quant à l'artiste Hattie Newman, elle s’est surpassée avec un village d'abeilles de style brésilien des plus pittoresques. Son nom ? (attention jeu de mot) "Honey I'm home", ce qui peut se traduire par "chéri(e), je suis à la maison" ou "maison de miel", également une référence à une scène culte du film Shining de Stanley Kubrick.

À vous maintenant de trouver vos plus beaux jeux de mots et de dénicher les matériaux les plus improbables pour installer des zones "bird and bug friendly" dans votre jardin !

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle