Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[L'industrie c'est fou] Plus redoutable que le sabre laser, le laser haut-parleur

Simon Chodorge , ,

Publié le

Vidéo Le laboratoire de l'armée américaine en charge du développement d'armes non létales a créé un prototype peu ordinaire : un laser capable de produire du son à partir de l'air et à une distance spécifique. Une arme qui pourrait être utilisée pour effrayer des ennemis.

[L'industrie c'est fou] Plus redoutable que le sabre laser, le laser haut-parleur
L’armée américaine travaille à un laser haut-parleur très particulier dans le cadre de son programme de développement d’armes non létales.
© Patrick Tucker / capture d'écran

Et si les mots devenaient des armes ? L’armée américaine y travaille dans le cadre de son programme de développement d’armes non létales, le Joint Non-Lethal Weapons Program. Dans une vidéo publiée le 20 mars, les militaires ont révélé un prototype d’arme d’un nouveau genre : un laser capable de produire des sons hors de l’ordinaire.

Cette arme, le “Laser-Induced Plasma Effect”, ne diffuse pas ces bruits à partir d’un enregistrement. Elle les produit elle-même. Elle s’appuie sur un laser femtoseconde qui produit des impulsions ultra-courtes pendant 10 à 15 secondes. Lors de ce laps de temps, le laser frappe les électrons des molécules d’air pour créer un champ de plasma : une matière constituée de charges électriques libres très sensible aux effets électromagnétiques. Ce champ est ensuite traversé par un deuxième nanolaser dont les impulsions permettent de générer du bruit et de la lumière.

Attention : n'écoutez pas cette vidéo au casque avec un fort volume : 

La différence de cette solution par rapport à un haut-parleur ? Au lieu de “sortir” d’une enceinte, elle produit les sons à un point spécifique et distant dans l’espace. Si bien que les personnes situées entre la cible et l’arme n’entendent rien des bruits qu’elle produit. En fonction de sa taille, l’appareil pourrait générer des sons à une distance de 5 à 30 kilomètres.

Une arme capable de produire des mots intelligibles d'ici trois ans

Pour l’instant, les bruits produits évoquent surtout le murmure d’un film d’épouvante ou une création sonore contemporaine. Mais d’ici trois ans, le laboratoire espère pouvoir produire des mots intelligibles ou imiter des sons plus précis. En simulant par exemple le bruit d’une balle, cet appareil pourrait avoir un effet dissuasif. Des "fakes sounds", dans le même espeit que les "fake news", en somme...

Les armes non létales sont développées pour des missions spécifiques où il faut trouver des alternatives aux tirs : pour empêcher des personnes d’entrer dans une zone restreinte, effrayer des ennemis ou lors de missions humanitaires. Une invention qui n'est pas sans rappeler l'armes à ondes sonores capable de briser le verre à distance développée par le professeur Tournesol dans l'album "L'Affaire Tournesol" des Aventures de Tintin...

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

01/04/2018 - 09h43 -

De même qu'un laser qui produit du son on aimerait bien voir se développer un capteur de son très sensible capable de percer le sol pour détecter un SOS d'une victime sous les décombres suite à une avalanche ou un tremblement de terre...........
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus