[L'industrie c'est fou] Plus redoutable que le sabre laser, le laser haut-parleur

Le laboratoire de l'armée américaine en charge du développement d'armes non létales a créé un prototype peu ordinaire : un laser capable de produire du son à partir de l'air et à une distance spécifique. Une arme qui pourrait être utilisée pour effrayer des ennemis.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L'industrie c'est fou] Plus redoutable que le sabre laser, le laser haut-parleur
L’armée américaine travaille à un laser haut-parleur très particulier dans le cadre de son programme de développement d’armes non létales.

Et si les mots devenaient des armes ? L’armée américaine y travaille dans le cadre de son programme de développement d’armes non létales, le Joint Non-Lethal Weapons Program. Dans une vidéo publiée le 20 mars, les militaires ont révélé un prototype d’arme d’un nouveau genre : un laser capable de produire des sons hors de l’ordinaire.

Cette arme, le “Laser-Induced Plasma Effect”, ne diffuse pas ces bruits à partir d’un enregistrement. Elle les produit elle-même. Elle s’appuie sur un laser femtoseconde qui produit des impulsions ultra-courtes pendant 10 à 15 secondes. Lors de ce laps de temps, le laser frappe les électrons des molécules d’air pour créer un champ de plasma : une matière constituée de charges électriques libres très sensible aux effets électromagnétiques. Ce champ est ensuite traversé par un deuxième nanolaser dont les impulsions permettent de générer du bruit et de la lumière.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Attention : n'écoutez pas cette vidéo au casque avec un fort volume :

La différence de cette solution par rapport à un haut-parleur ? Au lieu de “sortir” d’une enceinte, elle produit les sons à un point spécifique et distant dans l’espace. Si bien que les personnes situées entre la cible et l’arme n’entendent rien des bruits qu’elle produit. En fonction de sa taille, l’appareil pourrait générer des sons à une distance de 5 à 30 kilomètres.

Une arme capable de produire des mots intelligibles d'ici trois ans

Pour l’instant, les bruits produits évoquent surtout le murmure d’un film d’épouvante ou une création sonore contemporaine. Mais d’ici trois ans, le laboratoire espère pouvoir produire des mots intelligibles ou imiter des sons plus précis. En simulant par exemple le bruit d’une balle, cet appareil pourrait avoir un effet dissuasif. Des "fakes sounds", dans le même espeit que les "fake news", en somme...

Les armes non létales sont développées pour des missions spécifiques où il faut trouver des alternatives aux tirs : pour empêcher des personnes d’entrer dans une zone restreinte, effrayer des ennemis ou lors de missions humanitaires. Une invention qui n'est pas sans rappeler l'armes à ondes sonores capable de briser le verre à distance développée par le professeur Tournesol dans l'album "L'Affaire Tournesol" des Aventures de Tintin...

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS