Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[L'industrie c'est fou] Nike ressort des chaussures auto-laçantes dignes de Retour vers le futur

Simon Chodorge , ,

Publié le

Vidéo Les fans de Retour vers le futur les attendaient... Les chaussures auto-laçantes de Nike sont à nouveau commercialisées depuis le 17 janvier. Devenue un accessoire culte de la science-fiction, la paire de baskets du futur devient une réalité grâce aux innovations de l'entreprise américaine.

[L'industrie c'est fou] Nike ressort des chaussures auto-laçantes dignes de Retour vers le futur
Les chaussures auto-laçantes sont de retour avec les Nike Adapt BB.
© Kenneth St. George Photography

Sorti en 1989, le film “Retour vers le futur II” narre un voyage dans un avenir que nous connaissons bien maintenant : l’année 2015. Le réalisateur Robert Zemeckis nous promettait alors un avenir grandiose, fait de voitures volantes, d’hologrammes et surtout… de chaussures auto-laçantes. Les fameuses “Nike Mags” sont ainsi devenues un accessoire culte de la culture geek (voir un extrait cinématographique ci-dessous). Bonne nouvelle, les voitures volantes ne sont pas (encore) arrivées, mais le fabricant de chaussures de sport américain Nike travaille sérieusement sur les souliers du futur. Le 17 janvier, il a commercialisé une paire assez convaincante de baskets innovantes : la Nike Adapt BB.

La paire de chaussures a été conçue spécialement pour les basketteurs. “Au cours d’un match de basketball, le pied peut presque grossir d’une demi-taille en jouant. Un niveau de serrage qui semble confortable à un moment donné peut devenir contraignant seulement 24 minutes plus tard”, écrit Nike.

Une application mobile pour lacer les chaussures

Concrètement un mécanisme à l’intérieur de la chaussure sera en mesure de percevoir la tension requise par le pied et de serrer les lacets en fonction de la forme du pied. L’utilisateur peut resserrer ou desserrer les lacets de la chaussure à l’aide d’une application mobile ou d’un simple bouton sur la basket. Différents paramètres existent pour programmer la pression des lacets, dont un mode sportif pour maintenir le pied lors d’exercices ou un mode plus relaxé lorsque le membre n’est pas trop sollicité. Grâce à l’application, il est également possible de changer la couleur des lumières situées sur la semelle.

Les chaussures devront donc fonctionner sur batterie. Elles seront fournies avec un tapis de charge sans fil. Comme sur une voiture Tesla, les utilisateurs pourront mettre à jour leur application pour augmenter la précision du laçage en fonction des améliorations apportées par Nike.

Plusieurs tentatives de Nike pour reproduire la technologie auto-laçante

Ce n’est pas la première fois que Nike tente de recréer cet objet de science-fiction. En 2015, le célèbre chausseur avait déjà commercialisé en édition très limitée des répliques très fidèles des Nike Mags. En 2016, les Nike HyperAdapt 1.0 exploitaient aussi le concept de chaussures auto-laçantes avec un design plus éloigné.

Plus encore que la technologie, le prix risque de séduire les fans de sneakers. À 350 dollars la paire, les chaussures s’inscrivent dans les fourchettes habituelles de prix. D’autant plus qu’en 2015 les répliques Nike Mags avaient été vendues aux enchères au profit de la Michael J. Fox Foundation pour la recherche sur la maladie de Parkinson. Les nouvelles chaussures risquent néanmoins d’être rapidement épuisées...

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle