[L’industrie c’est fou] Mattel décline le Cybertruck de Tesla en version radio-commandée

Le nouveau modèle de voiture électrique Tesla arrive plus petit que prévu. En février, le géant américain du jouet Mattel a présenté via sa marque Hot Wheels des versions miniatures du célèbre Cybertruck.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L’industrie c’est fou] Mattel décline le Cybertruck de Tesla en version radio-commandée
Tesla a révélé en novembre 2019 le Cybertruck, un pick-up électrique au design atypique.

Il faudra se montrer patient avant de voir le Cybertruck sur les routes. Tesla ne prévoit de produire le pick-up électrique qu’à partir de 2021. Grâce à un design anguleux hors du commun, le véhicule bénéficie déjà d’une certaine notoriété. Pour faire patienter les fans, l’entreprise américaine a révélé en février avec Hot Wheels deux versions miniatures de la voiture futuriste.

Un Cybertruck à l'échelle 1:10

Hot Wheels est une marque du groupe américain Mattel spécialisée dans les petites voitures. L’entreprise a collaboré avec les designers de Tesla pour adapter le Cybertruck en jouet. “Les designers de Hot Wheels ont étudié sous tous les angles le Cybertruck grandeur nature pour capturer toutes les innovations majeures dans le moindre détail”, assure Mattel dans un communiqué.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ces travaux ont abouti à deux produits : une version à l’échelle 1:64 (1 centimètre représente 64 centimètres dans la réalité) de quelques centimètres et commercialisée 20 dollars (environ 18 euros) ; un modèle un peu plus travaillé à l’échelle 1:10 et vendu 400 dollars (368 euros) en édition limitée. Les deux modèles peuvent être radio-commandés à l’aide de manettes.

La célèbre vitre brisée est reproduite

Le Cybertruck à l’échelle 1:10 comporte même des petits feux de route et un hayon télescopique qui se déploie manuellement. Le détail qui tue : la vitre du véhicule peut être décorée avec un autocollant amovible pour simuler une fenêtre brisée. En novembre 2019, lorsque Tesla avait dévoilé le véhicule, le responsable du design avait en effet saccagé deux vitres en voulant tester leur solidité face à une balle métallique. Un “epic fail” resté dans les mémoires.

Victime de son succès, la version 1:10 est déjà en rupture de stock. Les jouets doivent être livrés en décembre 2020 mais ils ne semblent pas commandables en France. Comme avec les voitures Tesla, il faudra se montrer patient avant de voir ces jouets arriver en Europe.

Simon Chodorge
Simon Chodorge

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS