Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[L'industrie c'est fou] Lufthansa recycle un Airbus A340-600 en meubles design

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Vidéo L'été finit bientôt mais vous êtes toujours épris de "wanderlust", coincé dans votre salon ? Lufthansa a pensé à vous et veut meubler votre maison avec des objets fabriqués à partir d'un Airbus A340-600 recyclé.

[L'industrie c'est fou] Lufthansa recycle un Airbus A340-600 en meubles design
Les hublots de l'Airbus A340-600 ont servi à fabriquer des tables ou des bars muraux.
© Lufthansa

L’aviation et l'ameublement ne font pas bon ménage. Il faut manger sur des tablettes minuscules, affronter son voisin au jeu de l’accoudoir et abandonner l’usage de vos jambes piégées entre les sièges. Lufthansa nous réconcilie toutefois avec le design des avions. En août, la compagnie aérienne allemande a présenté une série d’objets et de meubles fabriqués à partir… d’un appareil Airbus.

L'A340-600, une longueur de 75,5 mètres

L’idée plaira aux adhérents du courant flygskam (la honte de prendre l’avion à cause de son bilan carbone désastreux). Lufthansa a recyclé un avion Airbus pour fabriquer une collection de produits baptisée “Upcycling Collection”. La compagnie a choisi plus précisément un modèle A340-600 qui offre moult possibilités avec une longueur de 75,5 mètres : c’était l’avion le plus long du monde lors de sa mise en service en 2001.

Immatriculé D-AIHO, l’Airbus A340-600 était en service entre 2006 et 2016. Il a ensuite été stocké près de Teruel (Espagne) par Tarmac Aeorosave, une entreprise qui héberge plus de 250 avions sur un parking gigantesque pour les rénover, les recycler ou simplement les stocker. Deux autres sociétés sont intervenues pour revaloriser l’avion : Aviationtag et Wilco Design, basées en Allemagne.

Des hublots en bars et des couvertures en sacs

Découpé à la tronçonneuse, le solide fuselage en aluminium de l’avion a servi à fabriquer plusieurs meubles en édition limitée et au design soigné. Les hublots ont permis de réaliser des bars muraux tandis que la cloison intérieure sert à fabriquer une table d’appoint.

Les couvertures des sièges de la classe affaire et les revêtements des appuie-têtes sont réutilisés quant à eux pour coudre des sacs ou fabriquer des porte-cartes. Du porte-clef à 25 euros au bar mural à 1444 euros, les prix varient.

Selon l’entreprise, 92% de l’avion peut ainsi être recyclé. Le démontage complet d’un appareil demande huit à dix semaines.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle