Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[L'industrie c'est fou] Les robots posent les fondations d'architectures inédites

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Vidéo Des chercheurs suisses expérimentent l'utilisation de bras robotisés dans la construction en bois. Une solution qui ne facilite pas seulement le travail mais ouvre aussi de nouvelles perspectives d'architectures en permettant la réalisation d'ossatures en bois à la géométrie inédite.

[L'industrie c'est fou] Les robots posent les fondations d'architectures inédites
Des chercheurs suisses veulent utiliser la robotique pour augmenter les possibilités architecturales des chalets en bois.
© NCCR Digital Fabrication

Grâce à la robotique, de nouvelles portes s’ouvrent pour les chalets en bois. En Suisse, des chercheurs de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich associent les technologies numériques et les robots à l’art ancestral de la construction en bois pour démultiplier les possibilités architecturales.

Les logiciels numériques sont déjà utilisés dans l’architecture en bois pour planifier la construction mais les chercheurs suisses ont voulu aller plus loin en utilisant des bras robotiques. Tandis qu’un robot s’occupe de la découpe des poutres, un autre perce les trous nécessaires à l’assemblage. Lors de l’étape finale, les deux robots positionnent ensemble les pièces de bois selon un schéma numérique. Pour éviter des collisions trop violentes à ce moment, un algorithme ajuste en permanence la trajectoire des bras robotisés. En dernier lieu, un travailleur humain fixe manuellement les poutres entre elles.

Cette méthode permet d'éviter l’utilisation de plaques de renfort en utilisant uniquement la solidité et la capacité portante des structures géométriques. Les chercheurs de l’Ecole polytechnique saluent les économies de matériaux rendues possibles par cette méthode mais aussi les possibilités inédites de création.

Réduire le fossé entre design, planification et exécution

Ce principe de construction va être testé sur le terrain. Les chercheurs suisses utiliseront des ossatures en bois préfabriquées par des robots pour les fondations de deux étages d’une surface totale de 100 m² dans le DFAB HOUSE (pour Digital Fabrication). Ce démonstrateur du National Centre of Competence in Research (NCCR) est situé à Dübendorf et constitue un laboratoire à taille réelle pour explorer l’utilisation des nouvelles technologies dans le design et l’architecture.

“Ce type d’architecture numérique intégrée réduit le fossé entre le design, la planification et l’exécution”, se réjouit dans un communiqué Matthias Kohler, professeur d’architecture et de fabrication numérique à l’Ecole polytechniquefédérale de Zurich.

 

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle