Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[L'industrie c'est fou] Les Bahamas, c'est so XXe siècle... l'hôtel de luxe du futur sera dans l'espace

Simon Chodorge ,

Publié le

L'hôtellerie du luxe veut investir l'espace. Des suites et des expériences scientifiques à l'intérieur d'une station spatiale, c'est le projet de la start-up américaine Orion Span qui veut accueillir des voyageurs fortunés dès 2022.

[L'industrie c'est fou] Les Bahamas, c'est so XXe siècle... l'hôtel de luxe du futur sera dans l'espace
La start-up américaine Orion Span veut placer en orbite sa propre station spatiale pour accueillir des voyageurs fortunés en 2022.
© Orion Span

On va s’aimer, sur une étoile ou sur un oreiller...” Les paroles de la célèbre chanson de Gilbert Montagné pourraient bien se rapprocher de la réalité grâce à ce projet d’hôtel dans l’espace. Dès 2021, la start-up américaine Orion Span veut placer en orbite sa propre station spatiale pour accueillir des voyageurs fortunés en 2022. Un calendrier très ambitieux qui peut soulever des interrogations sur la faisabilité du projet.

Pour l’instant, l’état d’avancement du projet reste mystérieux. Les seules images sont des vues d’artiste de la station spatiale, baptisée Aurora. Pour rendre ce projet viable, la start-up compte sur une station beaucoup moins chère que l’ISS actuellement en orbite et dont la facture s’élève à 100 milliards de dollars après 10 ans de fonctionnement. Orion Span mise aussi sur une formation des astronautes moins chère et plus courte : elle veut faire passer la phase de préparation de 24 à 3 mois.

 

Une suite à 9,5 millions de dollars

Si la formation est pensée pour démocratiser l’expérience de l’espace, le prix de la chambre est quelque peu plus discriminant : 9,5 millions de dollars pour un séjour de douze jours dans une suite pour deux personnes. A ce prix, les convives pourront expérimenter l’apesanteur, contempler les aurores boréales sur Terre ou encore participer aux projets scientifiques hébergés dans la station, un autre levier de financement du projet.

Aurora pourra accueillir jusqu’à six personnes et l’entreprise précise que certaines d’entre elles pourront être des astronautes professionnels. Les personnes avec un peu d’argent de côté peuvent d’ores et déjà pré-réserver leur place en déposant 80 000 dollars à l’entreprise.

Si l’entreprise peut susciter de sérieux doutes, les profils de son équipe se veulent rassurant : un ingénieur et un designer industriel ont par exemple travaillé sur l’ISS. Reste à savoir si le projet attirera également les investisseurs. Pour l’instant, le coût d’Aurora n’est pas communiqué.

 

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus