[L'industrie c'est fou] Le robot SentiV ausculte sous tous les angles les parcelles agricoles

Inventé par l’entreprise iséroise Meropy, le robot SentiV surveille les parcelles agricoles grâce à ses deux caméras qui photographient le dessus et le dessous des feuillages. Il peut ainsi déterminer les besoins nutritionnels et hydriques des cultures ou encore détecter les bio-agresseurs.

Partager
[L'industrie c'est fou] Le robot SentiV ausculte sous tous les angles les parcelles agricoles
SentiV devait être mis sur le marché en 2020 mais il devrait finalement être commercialisé en 2023.

Passant des champs aux couloirs des salons dédiés à l’agriculture et, début janvier 2023, au CES 2023 de Las Vegas, où il a reçu un prix de l’innovation, SentiV ne chôme pas. Ce robot développé par la start-up iséroise Meropy surveille très précisément les parcelles agricoles en les parcourant de manière autonome et en les photographiant sous tous les angles (au-dessus et en dessous des feuillages) grâce à deux caméras de 12 mégapixels.

Selon le site internet de Meropy, les algorithmes d’intelligence artificielle qui analysent les données récoltées par le robot permettent de «suivre les besoins nutritionnels et hydriques des cultures pour la modulation des apports ; repérer la présence de bio-agresseurs : adventices (mauvaises herbes), maladies, et ravageurs (invertébrés, oiseaux, mammifères) ; connaître les stades phénologiques pour le suivi de croissance des cultures ; optimiser le phénotypage».

L’appareil serait ainsi capable d’inspecter 20 hectares par jour et évoluerait sur un périmètre déterminé à l’avance par l’agriculteur sur un logiciel. Contrairement aux automates agricoles traditionnels, SentiV ne possède pas de chenille ni de roues classiques mais des tiges semblables à des pattes d’araignée pour se déplacer à un bon rythme. Il préserve de cette façon, et grâce à son poids plume de 15 kilos, la végétation et les sols.

Une potentielle commercialisation en 2023

Pour les cofondateurs de la start-up, Guillemin Raymond et William Guitton, l’objectif, à travers le développement du SentiV est d’assurer «une meilleure rentabilité de l'exploitation agricole (économies d'intrants, amélioration des rendements et de la qualité des cultures), une bonne qualité de vie de l'agriculteur (gains de temps et confort de travail), et la préservation de l'environnement (diminution des apports d'intrants et du tassement des sols)».

William Guitton, interviewé par L’Usine Nouvelle en 2019, à l’occasion du Forum international de la robotique agricole, tenait à préciser: «Notre robot renvoie des cartes à l’utilisateur, mais n’est qu’un outil d’aide. L’agriculteur garde son expertise agronomique et reste maître de la décision». A l’époque, Meropy espérait commercialiser son produit fin 2020. La pandémie de Covid-19 passée, selon Ouest-France, l’entreprise tablerait aujourd’hui sur 2023 pour la mise sur le marché du SentiV qui coûterait à l’exploitant 5 000 euros par an.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS