Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'industrie c'est fou : le plus grand yacht à voile du monde s'offre une première sortie en mer

, , ,

Publié le

Vidéo Avec ses trois impressionnants mâts en carbone qui s'élèvent à plus de 90 mètres, le "White Pearl" s'impose comme le plus grand yacht à voile du monde avec une coque de 144 mètres de long. Contruit dans le chantier naval de Kiel en Allemagne, le navire a effectué ses premiers essais en mer fin septembre, comme le montre la vidéo ci-dessous. Le destinataire de ce bijou ? Le milliardaire russse Andrey Melnichenko, 137e fortune mondiale selon le magazine Forbes, à la tête de mines de charbon en Sibérie, spécialiste des engrais et bien sûr proche de Vladimir Poutine comme tout bon oligarque qui se respecte.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Plus d'infos à lire dans cet article du magazine Le Marin

"L'industrie c'est fou" : chaque matin un contenu déniché sur le web pour vous mettre en forme ! N'hésitez pas à envoyer vos propres clichés, vidéos insolites ou simples suggestions à Julien Bonnet, responsable de la matinale : jbonnet@usinenouvelle.com, ou via Twitter@ju_bonnet

Réagir à cet article

3 commentaires

Nom profil

26/10/2016 - 10h14 -

Je pense que c'est le voilier le plus moche qu'il m'ait été donné de voir ! On dirait une sneaker dans laquelle on aurait planté des baguettes chinoises... Aucune élégance, lourd, mastoc.. N'importe quel Mega Yacht à moteur le surpasse en beauté, c'est dire !
Répondre au commentaire
Nom profil

01/08/2016 - 18h30 -

Un navire à voiles? sans doute pour se faire pardonner de polluer la planète avec ses mines de charbon et autres pesticides. Il a raison l'oligarque, l'air est plus pur au large. Gaffe qu'il ne rende pas jaloux son ami proche, qui risque de lui confisquer un jour son beau joujou. Dans cette perspective, peut être lui conseiller de l'équiper de canons comme le cuirassé Potemkine?
Répondre au commentaire
Nom profil

26/10/2015 - 23h17 -

Superbe en tous points : design à la poupe au dessus de sa proue, pointes des 3 mâts en forme de « flamme couchée par le vent » , enfin le gigantisme de ses proportions ( 6 ponts, zéro haubans pour soutenir les mats ) laissent à penser que les voiliers géants seront plus beaux que les navires thermiques (ou nucléaires ! ) , tel le récent porte-containers CMA-CGM Bougainville (398m). Vivement le jour où nous le verrons sous voile, à la manœuvre avec ses 3 baumes hydrauliques , à la gîte, dans la houle de la mer du Nord. Provient-il du même chantier naval Krupp Germania Werft à Kiel où a été construit en 1931 le Hussar II ? Ce quatre-mâts barque à coque d'acier, aujourd'hui le Sea Cloud , le plus grand et le plus luxueux voilier à quatre-mâts de l'époque avait été commandé par l'Américain Edward Francis Hutton1, un autre millionnaire, courtier en valeurs immobilières .
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle