[L’industrie c’est fou] Le PDG de Toyota teste la stabilité d’une Lexus avec des coupes de champagne

Lexus prouve d'une façon peu conventionnelle la stabilité de ses voitures. La marque automobile empile sur le capot d'une voiture des coupes de champagne et accélère sur un banc d'essai. Un défi réalisé par le PDG de Toyota en personne.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L’industrie c’est fou] Le PDG de Toyota teste la stabilité d’une Lexus avec des coupes de champagne
Akio Toyoda, PDG de Toyota, en pleine construction d'une tour de coupes de champagne sur le capot d'une voiture Lexus.

Boire du champagne sur le capot d’une Lexus, c’est le petit plaisir simple du PDG de Toyota. En 2019, la marque automobile japonaise a célébré son 30e anniversaire. Pour commémorer cette date, l’entreprise a recréé sa première publicité télévisée qui date de 1989. Le défi ? Construire une tour de coupes de champagne sur une voiture Lexus et la faire accélérer sur un banc de test.

Un test à 233 km/h

Dans la publicité de 1989, une voiture Lexus LS 400 accélérait jusqu’à 233 km/h avec cette construction fragile. L’objectif était de vanter les valeurs de la nouvelle marque de luxe du groupe Toyota : maniabilité à grande vitesse, réduction des bruits et des vibrations, élégance…

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Avec un ton un peu plus léger, le patron du groupe Akio Toyoda reproduit l’exploit, cette fois à bord d’une Lexus LS 500, un modèle équipé d’un moteur V6 bi-turbo de 3,5 litres. Bien entendu, cette petite démonstration n’est pas réalisée sur route mais sur un dynamomètre. Un équipement qui sert d’habitude à mesurer les capacités d’un moteur en essai statique.

“Ce n’est certainement pas un fake”

Nos lecteurs les plus sceptiques remarqueront que Lexus ne montre aucun plan large du véhicule en train d’accélérer avec ses coupes de champagne empilées les unes sur les autres. “Ce n’est certainement pas un fake”, répond l’entreprise à un commentaire dubitatif sur sa chaîne YouTube.

Si vous doutez de la marque automobile, une autre vidéo datant de 2011 montre avec plus de détails cette étrange performance avec une LS 460. Rappelons à nos lecteurs et aux agence de publicité que l’alcool est à consommer avec modération.

Simon Chodorge
Simon Chodorge

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS