[L'industrie c'est fou] Le constructeur automobile de luxe Bentley se diversifie... dans l'immobilier

Diversification en vue pour le constructeur automobile premium Bentley, qui s'est associé à un promoteur pour lancer sa première... tour d'habitation à Miami. Livraison prévue en 2026.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L'industrie c'est fou] Le constructeur automobile de luxe Bentley se diversifie... dans l'immobilier
Ceci est une Bentley.

Habitué de la rubrique L'Industrie c'est fou, Bentley ne recule devant aucune excentricité (toute British) pour satisfaire l'appétit de luxe de ses riches clients. Quitte à flirter parfois avec le mauvais goût et l'ostentation... Mais qui sommes-nous pour juger ? On l'a vu par exemple cacher dans son opulent SUV Bentayga un coffre fort biométrique digne de James Bond, créer du mobilier pour la prestigieuse Milan Week de Milan, ou éditer un livre serti de 100 carats de diamants pour célébrer ses 100 ans (à 250 000 euros l'exemplaire).

Bentley aime donc se diversifier, à partir du moment où il reste dans l'ultra luxe. Et ses clients en redemandent. Jusqu'à vivre dans un logement 100% Bentley ? C'est le pari de la marque anglaise (propriété du groupe Volkswagen) qui s'est associée au promoteur américain Dezer Development pour faire construire une tour Bentley, en bord de mer à Miami. Ce spécialiste de l'immobilier de luxe a l'habitude de travailler avec des marques synonymes de bon goût, puisqu'il a déjà signé les résidences Armani Casa, la Porsche Design Tower et pas moins de six tours et hôtels Trump, toutes sur le même front de mer du sud de la Floride.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La tour Bentley sera immanquable, sur le littoral déjà surchargé de Sunny Isles Beach à Miami, puisque les concepteurs annoncent la "plus haute tour résidentielle sur un front de mer américain", avec 230 mètres de hauteur et 60 étages. Bentley promet des résidences de rêve pour les possesseurs de voitures de luxe, avec des garages privés à tous les étages. "Le cœur de l'immeuble sera équipé d'un ascenseur à voitures breveté", annoncent Bentley et Dezer. Les Ferrari y seront-elles admises ?

Sachant qu'une voiture Bentley coûte, à elle seule, l'équivalent d'un bel appartement pour le commun des mortels, on n'ose faire de projections sur le prix du mètre carré dans cet immeuble hors norme. Mais nul doute que les 200 appartements n'auront aucun mal à trouver preneur. La construction doit débuter en 2023 pour une livraison prévue en 2026.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS