[L'industrie c'est fou] La tour Eiffel s'éclaire pour la première fois grâce à l'hydrogène

Pour la première fois depuis sa construction en 1889, la tour Eiffel a été illuminée mardi 25 mai grâce à de l'hydrogène décarboné. Une prouesse rendue possible par la start-up bretonne EODev.

Partager
[L'industrie c'est fou] La tour Eiffel s'éclaire pour la première fois grâce à l'hydrogène
Pendant un peu plus de trois minutes, le groupe électro-hydrogène a alimenté les 70 projecteurs de la Tour Eiffel.

Que serait Paris, la Ville Lumière, sans sa Tour Eiffel et son emblématique éclairage nocturne ? La dame de fer est parée d'une robe dorée depuis 1985 et scintille au début de chaque heure depuis le passage à l'an 2000. Un dispositif qui émerveille les touristes en quête de romantisme mais qui est parfois décrié par les défenseurs farouches de l'environnement.

Un groupe électro-hydrogène

Afin de réduire l'empreinte carbone du monument, la mairie renouvelle régulièrement ses projecteurs et ses ampoules et a mis en place plusieurs projets innovants. En 2015 notamment, deux éoliennes d'une capacité de production de 10 000 kWh par an avaient été installées au deuxième étage. Dans la soirée du mardi 25 mai, un nouveau cap a été franchi : pendant un peu plus de trois minutes, 70 projecteurs de la Tour Eiffel ont été entièrement illuminés par un groupe électro-hydrogène. Le GEH2, doté d'une puissance de 110 kW, a été développé par la start-up EODev.

Cet équipement est par ailleurs made in France : il est fabriqué à Montlhéry (Essonne) dans une usine d'Eneria, filiale du groupe Monnoyeur. « Grâce à une pile à combustible fonctionnant à l'hydrogène, qui produit l'énergie nécessaire sans aucune émission de CO2 et de particules fines, sans odeur et pratiquement sans bruit, le GEH2 ne rejette en effet que de l'eau et de la chaleur », décrit EODev.

Basée à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), la jeune pousse exploite les travaux de recherche effectués à bord d'Energy Observer, un catamaran à hydrogène qui a mené de nombreuses expéditions à travers le monde depuis sa mise à l'eau en avril 2017. Preuve de son succès, EODev a levé 20 millions d'euros en avril, en parvenant à convaincre de grands groupes tels que Toyota ou Accor.

EODev s'invite aux Jeux olympiques

Les équipes du bateau ont été invitées à partager leur expérience et leurs conseils à l'occasion d'un village d'exposition interactif. Installé sur le Champ-de-Mars du 20 au 30 mai, il a pour but de promouvoir la transition écologique, les énergies renouvelables et plus particulièrement l’énergie hydrogène, bien souvent décrite comme complémentaire aux batteries. En septembre, la France a affiché son ambition de devenir l'un des leaders du secteur, en dévoilant un plan de sept milliards d'euros.

Plusieurs projets d'envergure devraient voir le jour dans les prochaines années, à l'image des 14 trains à hydrogène commandés par la SNCF à Alstom ou des avions actuellement en développement chez Airbus. Lors des Jeux olympiques de 2024, EODev sera de nouveau sur le devant de la scène : la start-up produira de l'hydrogène avec de l'eau de la Seine et de la mer Méditerranée pour alimenter deux navettes qui circuleront à Paris et dans le port de Marseille.

A LIRE AUSSI

[L'image du jour] En vue des Jeux Olympiques, Paris accueille un Grand Palais éphémère (et écolo)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - PARIS HABITAT OPH

Refonte du paramétrage et de la donnée du SIRH HR Access

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS