Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[L'industrie c'est fou] La plus petite maison du monde est made in France

Simon Chodorge , ,

Publié le

Vidéo C'est la maison la plus petite du monde et elle est invisible à l'oeil nu. L'équipe de nanorobotique de l'institut Femto-ST de Besançon (Doubs) a réussi à fixer une microstructure au bout d'une fibre optique. Un procédé qui pourrait être utile à la médecine.

[L'industrie c'est fou] La plus petite maison du monde est made in France
Une micro-maison fabriquée par l'équipe de nanorobotique de l'institut FEMTO-ST de Besançon.
© FEMTO-ST

Imaginez une maison de 20 microns de longueur, 10 de largeur et 15 de hauteur. Difficile, c’est plus petit qu’un appartement parisien, inférieur au diamètre d’un cheveu et bien en deçà du visible pour l’oeil nu. Cette “micro-maison” existe pourtant et a été fabriquée à l’institut Femto-ST de Besançon (Doubs), dans la plus pure tradition horlogère du territoire.

La maison a bien quatre murs, des ouvertures pour les fenêtres, un toit et une petite cheminée. Elle a été fabriquée par l’équipe “nanorobotique” du département AS2M (pour automatique et systèmes micro-mécatroniques) du Femto-ST. Elle a été réalisée grâce à la plateforme “µRobotex” qui permet de construire des microstructures dans une chambre sous vide et de les fixer sur des pointes de fibres optiques avec une précision nanométrique.

Concrètement, la plateforme s’appuie sur un microscope électronique, un canon à ions et un robot qui fonctionnent ensemble dans une chambre sous vide de 60 centimètres cube. Pour fabriquer la maison, le canon à ions a découpé les murs dans une membrane de verre très fine tandis que le robot a déplacé les éléments. Le microscope permet quant à lui de visualiser la réalisation. Une vidéo montre ces différentes étapes.

L’édification de cette “micro-maison” est une première selon l’équipe du Femto-ST. Et les techniques utilisées pourraient servir dans divers secteurs selon le site de l’institut : “Avec cette avancée, des fibres optiques aussi fines que les cheveux humains peuvent être insérées dans des endroits inaccessibles comme les moteurs à réaction et les vaisseaux sanguins pour détecter les niveaux de radiation ou les molécules virales.”

 

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle