L'Usine Aéro

[L'industrie c'est fou] La Nasa fait appel à vous pour imaginer des toilettes lunaires

Hubert Mary , , , ,

Publié le

La Nasa a besoin de vous ! L'agence spatiale américaine lance un concours pour imaginer des toilettes lunaires, avec un budget de 35 000 dollars (31 200 euros) de récompense aux projets sélectionnés.    

[L'industrie c'est fou] Pour ses toilettes lunaires, la Nasa en appelle à vos lumières
La NASA lance un concours pour imaginer des toilettes lunaires plus petites, plus efficaces et plus performantes. Tenté.e ?
© NASA

Un petit coin pour l'homme, mais un pas de géant pour l'humanité ? La Nasa fait appel à votre matière grise en lançant le "Lunar Loo Challenge". Après les abris lunaires à base de terre lunaire et d'urine de l'Agence spatiale européenne, son homologue américaine demande l'aide de la communauté internationale pour concevoir des toilettes lunaires... Vous avez jusqu'au 19 août pour vous inscrire et tenter de remporter jusqu'à 20 000 dollars (environ 17 800 euros).

Des toilettes plus petites, plus efficaces et adaptées à la gravité lunaire  

Avec son projet Artemis, la Nasa souhaite envoyer la première femme et le prochain homme sur la Lune d'ici 2024, et comme elle le rappelle : "Ces astronautes vont manger et boire, puis uriner et déféquer en microgravité et en gravité lunaire". Pour répondre à ces besoins, la Nasa organise un concours visant à inventer un dispositif capable de marcher (fonctionner) sur la Lune.

Trois prix seront décernés aux vainqueurs – 20 000, 10 000 et 5 000 dollars (17 800, 8 920 et 4 450 euros) - ainsi qu'un prix jeune talent (pour les participants de moins de 18 ans), qui verront leur projet publié dans un article de la Nasa.

Si des toilettes existent déjà à bord de l'ISS, elles fonctionnent avec un système de tuyaux et d'aspiration, apesanteur oblige. Quant aux derniers équipages d'Apollo ayant mis les pieds sur la Lune, ils utilisaient des sacs pour leurs besoins naturels… La Nasa est donc formelle : ces nouvelles toilettes lunaires doivent marcher à la fois en pesanteur et gravité lunaire, pour pouvoir être installées dans son alunisseur.

Un cahier des charges très strict

La Nasa a une idée précise (et pas une envie pressante) de ce qu'elle attend. Les futures toilettes lunaires devront peser moins de 15 kilos, occuper un espace de 0,12 mètre cube, consommer moins de 70 watts de puissance et ne pas faire plus de bruit que l'intérieur d'une voiture (60 décibels). Elles devront pouvoir être utilisées à la fois par un homme et par une femme, pour un temps de nettoyage de cinq minutes maximum par jour.

Côté proportion : le dispositif devra être capable de collecter 1 litre d'urine et 500 grammes de matières fécales (et de les traiter simultanément), avec une moyenne de six utilisations par jour.

Enfin, les déchets collectés seront "stockés en toute sécurité" ou évacués à l'extérieur, sans que les membres d'équipage n'entrent en contact avec eux.

Mention spéciale : accueillir le vomi des astronautes

Un bonus sera accordé pour les créateurs se souciant des astronautes ayant le mal lunaire. "Des points bonus seront accordés aux conceptions capables de recueillir les vomissements sans obliger le membre d'équipage à mettre sa tête dans les toilettes", précise la Nasa pour les intéressés.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte