L'industrie c'est fou : la facture salée des voitures détruites pour le prochain James Bond

Le cinéma, bon client pour l'industrie automobile. On savait que James Bond avait une fâcheuse tendance à ne pas prendre soin du matériel gracieusement fourni par son employeur mais, lors du tournage du prochain épisode qui sortira le 11 novembre, l'agent secret a fait explosé sa note de frais. Dans une interview au Daily Mail, le responsable des cascades, Gary Powell, a indiqué que l'équivalent de 24 millions de livres (environ 32 millions d'euros) de voitures avaient été détruites pour les besoins du film, un record. Il est vrai qu'avec un goût prononcé pour les Land Rover, Jaguar et bien sûr Aston Martin, fournisseur régulier de 007, la facture peut rapidement grimper.

Partager

La bande-annonce de "Spectre" donne un bon aperçu du sort réservé à certains véhicules :

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le clip de présentation de la DB10 conçue exclusivement pour le film par Aston Martin. C'est quand même dommage d'en avoir démoli 7 sur les 8 exemplaires commandés pour le film...

A lire aussi, l'interview de Gary Powell au Daily Mail et un reportage d'Autoscout24 sur le tournage des cascades automobiles du prochain James Bond.

"L'industrie c'est fou" : chaque matin un contenu déniché sur le web pour vous mettre en forme ! N'hésitez pas à envoyer vos propres clichés, vidéos insolites ou simples suggestions à Julien Bonnet, responsable de la matinale : jbonnet@usinenouvelle.com, ou via Twitter, @ju_bonnet

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS