[L'industrie c'est fou] L'urine humaine, une ressource insoupçonnée pour l'agriculture

Hip pipi hourra ! La start-up française Toopi Organics a trouvé une solution pour valoriser l'urine humaine : la transformer en biofertilisant.

Partager
[L'industrie c'est fou] L'urine humaine, une ressource insoupçonnée pour l'agriculture
"Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or", écrivait Charles Baudelaire.

Nous ne parlons pas assez d’urine. Relégué au (petit) coin, le sujet répugne quand il n’est pas oublié. L’urine humaine manque de valorisation et il s’agit d’un gâchis monumental alors que l’écologie devient un besoin pressant. À contre-courant, deux entrepreneurs français ont fondé en février Toopi Organics, une start-up spécialisée dans le recyclage de l’urine humaine.

Basée à la pépinière d’entreprises de Langon (Gironde), Toopi Organics est né grâce à trois entrepreneurs : le loueur de toilettes sèches Mathieu Préel, Pierre Huguier qui détient un doctorat en écotoxicologie et Michael Roes, un entrepreneur spécialisé dans les start-up des biotechnologies. Leur objectif ? Récupérer l’urine humaine pour la transformer en biofertilisant 100% bio.

30 milliards de litres d'urine humaine par an en France

Leur entreprise part d’un constat simple : chaque année en France, 30 milliards de litres d’urine sont générés et ceux-ci souillent 200 milliards de litres d’eau potable. Or, ce mode d’élimination pose des problèmes dans les stations d’épuration et dans l’environnement avec le développement d’algues et la féminisation des poissons à cause de la teneur en azote de l’urine et des micro-polluants qu’elle contient.

L’inquiétude devant ce gaspillage ne date pas d’hier. Dans Les Misérables, Victor Hugo consacrait déjà un chapitre entier aux égouts de Paris et à ses richesses insoupçonnées, formidable métaphore des laissés-pour-compte que la société évacue. D’autres entreprises se sont aussi penchées sur le thème avant Toopi Organics. En 2015, le brasseur danois Norrebro Bryghus avait récupéré l’urine de spectateurs lors d’un festival de musique pour fertiliser ses champs d'orge et fournir la matière première pour de nouvelles bouteilles de bière.

Toopi Organics vise une autorisation en 2020

“L’urine humaine a un potentiel de fertilisation avéré en agriculture, au même titre que les urines animales qui sont déjà utilisées par les exploitants. L’urine est riche en azote, phosphore et potassium, soit le triptyque NPK essentiel pour la fertilisation des sols et des cultures”, fait valoir l’entreprise. Selon elle leur fertilisant biologique s’est montré plus efficace que les engrais chimiques traditionnels jusqu’à +110% lors de tests.

À terme, Toopi Organics souhaite récupérer de l’urine humaine dans les festivals, les laboratoires d’analyses et les collectivités pour la transformer et la proposer à des coopératives agricoles et des fabricants d’engrais bio. Toopi Organics souhaite obtenir une autorisation de mise sur le marché en 2020 et collecter 4 millions de litres d’urine humaine dès 2020. L’entreprise recueille des financements pour créer une première usine de transformation d’urine en Gironde.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Technicien Chimiste - Recyclage des Batteries F/H

ORANO - 21/01/2023 - CDI - Bessines-sur-Gartempe

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

30 - CC RHONY VISTRE VIDOURLE

Fourniture et acheminement de gaz

DATE DE REPONSE 02/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS