Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[L'industrie c'est fou] L'Océanic, le couteau inspiré d'un voilier de la Route du Rhum

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Made in France Accessoire indispensable du marin, le couteau est redessiné sur le thème de la Route du Rhum. Le designer Lib a révélé une lame reprenant la forme d’un flotteur de voilier de la course transatlantique, débutée le 4 novembre. Un produit made in France pour séduire les amateurs de voile.

[L'industrie c'est fou] L'Océanic, le couteau inspiré d'un voilier de la Route du Rhum
Le designer Lib a révélé une lame reprenant la forme d’un flotteur de voilier de la Route du Rhum.
© Lib / Point Simple

La Route du Rhum n’inspire pas que les entreprises du secteur naval. Les sponsors des skippers l’ont parfaitement montré au départ de la course transatlantique, le dimanche 4 novembre : on peut très bien oeuvrer dans l’agroalimentaire, tels Charal ou Sodebo, et s’intéresser au nautisme. Dans un autre registre, l’entreprise Lib basée à Dinan (Côtes-d'Armor) s’est inspirée d’un voilier pour réaliser un nouveau couteau.

L’idée de départ reviendrait à Olivier Toupin, PDG du groupe Concept-Ty, expert en immobilier d’entreprise. Le dirigeant a participé financièrement à la construction du trimaran de 50 pieds (15 mètres) de Thibaut Vauchel-Camus. Également entré au capital de Lib, le patron a soumis l’idée d’un couteau reprenant la forme d’un flotteur du bateau de course.

Un couteau made in France

Dessiné par le designer Erwan Péron, le produit a été baptisé “L’Océanic”. Il reprend l’habillage du voilier “Solidaires en peloton” et les couleurs de l’Arsep (association pour la recherche contre la sclérose en plaques). Le chiffre 100 000 sur la lame fait référence au nombre de personnes atteintes par la maladie en France.

Long de 23 centimètres, le “couteau océanique” est made in France. Son manche et sa lame sont fabriqués par le coutelier Roger Orfèvre, basé à Thiers (Puy-de-Dôme). La sérigraphie et l’emballage sont réalisés par des entreprises des Côtes-d’Armor. Le couteau sera vendu à 69 euros l’unité, dont 1 euro reversé à l’association.

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle