L'industrie c'est fou : l'étonnante rencontre entre un artiste australien et un bras robotisé

Publié le

Vidéo Dans la série "il y a des gens comme ça" : l'artiste australien Stelarc a passé 30 minutes accroché à un bras robotisé industriel, de marque ABB. Une expérience renversante - le robot n'était toutefois pas programmé sur sa vitesse maximum - et filmée pour illustrer les interactions homme-machine dans le cadre d'une exposition. Pour assurer la sécurité de l'artiste (on se souvient de ce jeune homme "tué par un robot" un peu plus tôt dans l'année dans une usine automobile en Allemagne), des techniciens étaient présents pour arrêter le robot en cas de problème. Pour mieux cerner le personnage, sachez que quand Stelarc ne danse pas avec des robots industriels, il se greffe une oreille sur le bras (et sur une souris) ou se fait suspendre nu et accroché par des hameçons au-dessus d'une sculpture représentant un bras (véridique).

Un artice d'ABC revenant sur cette expérience avec le bras robotisé

Le site officiel de Stelarc, si vous voulez en savoir plus sur les greffes d'oreille sur le bras ou les expériences de suspension corporelle

"L'industrie c'est fou" : chaque matin un contenu déniché sur le web pour vous mettre en forme ! N'hésitez pas à envoyer vos propres clichés, vidéos insolites ou simples suggestions à Julien Bonnet, responsable de la matinale : jbonnet@usinenouvelle.com, ou via Twitter@ju_bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte