Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

[L'industrie c'est fou] Kodak et un brasseur inventent une bière qui développe aussi vos photos

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Vidéo Une innovation inattendue pour un secteur inattendu. Vous pensiez peut-être que la photographie argentique ne nous réservait plus de surprise. Détrompez-vous. Le 1er février, Kodak s'est associé au brasseur Dogfish Head pour présenter un produit surprenant : une bière à la fois buvable et capable de développer des pellicules.

[L'industrie c'est fou] Kodak et un brasseur inventent une bière qui développe aussi vos photos
La bière SuperEight développée par Kodak et Dogfish Head se boit aussi bien qu'elle sert à développer des photos.
© Kodak

Il faut croire que la mode est aux produits alimentaires multi-fonctions. Les disques en chocolat servent de vinyles, le riz soufflé aide les recherches scientifiques sur les barrages et les rebuts de Corn Flakes fabriquent de la bière. Restons dans le thème de la boisson houblonnée. Le 1er février, Kodak et le brasseur américain Dogfish Head ont formé une alliance inattendue dans le domaine de la photographie. Ils ont présenté une bière à la fois potable et capable de développer des pellicules.

Remontons dans le temps. Souvenez-vous, c’était l’époque des chambres noires, des bobines et des argentiques. Les publicités disaient alors : "Clic clac, merci Kodak !". Le numérique n’existait pas et les optiques des téléphones portables ne rivalisaient pas encore avec les appareils photographiques. Les ombres et les lumières se transféraient sur des pellicules. Et pour développer ces films, il fallait un petit bar de produits chimiques. C’est là que la bière entre en jeu (ce qui peut soulever des inquiétudes sur son goût).

Un niveau d'acidité et de vitamine C adéquat dans la bière

Les deux entreprises américaines ont découvert qu’avec des niveaux d’acidité et de vitamine C adéquats, une mousseuse peut servir à développer des pellicules. Dogfish Head et Kodak ont baptisé la canette SuperEight, en hommage aux pellicules Super 8 commercialisées par Kodak dans les années 1960. Avec un degré d’alcool de 5,3%, la bière contient plusieurs ingrédients : figue de barbarie, mangue, mûre de Boysen, mûre, framboise, baie de sureau, jus de kiwi, quinoa et sel de mer hawaïen. Ce qui laisse présager un liquide un peu trop fruité à notre goût si vous souhaitez tout savoir et peut-être pas très eco friendly, mais là n'est pas la question.

Ici, la bière sert plus particulièrement de “révélateur”. C’est le premier produit utilisé dans le processus de développement. Il faut ensuite un “bain d’arrêt” pour stopper l’action du révélateur sur la pellicule et un fixateur pour conserver l’état du film. À consommer avec modération, la cannette SuperEight sera commercialisée à partir d'avril.

Une innovation à contre-courant

Dans une vidéo, Kodak présente le résultat sur une pellicule Super 8. La qualité de l’image est assez balafrée. Rassurez-vous, c’est volontaire. Ces dernières années, comme le vinyle, la photographie argentique a fait un petit retour en force en réhabilitant les appareils jetables, les polaroïds, les lomographes et la mode “lo-fi” (low fidelity, que l’on pourrait traduire par basse qualité). Contre les images trop lisses et haute définition, plusieurs entreprises veulent retrouver le grain de l’image.

Pour certains, il s’agira de passéisme. Pour les plus enthousiastes, la bière SuperEight sera un manifeste de l'innovation à contre-courant. Un signe que le progrès technologique ne va pas seulement vers plus de pixels et plus de batterie mais aussi vers des horizons festifs et jovials. À votre santé !

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle