L'Usine Santé

[L'industrie c'est fou] Hal pleure, saigne, fait une crise cardiaque... mais tout va bien c'est un robot

Simon Chodorge , ,

Publié le

Créée en 1946, l'entreprise Gaumard Scientific s'est spécialisée dans la fabrication de modèles anatomiques. Ses dernières créations, la série de robots Hal, sont particulièrement saisissantes de réalisme. Elles sont capables de verser larmes, sang et urine.

[L'industrie c'est fou] Hal pleure, saigne, fait une crise cardiaque... mais tout va bien c'est un robot
Un robot de la série Hal de Gaumard Scientific, vraisemblablement en train de simuler une crise cardiaque.
© Gaumard Scientific

Vite, un droit des robots ! L’entreprise américaine Gaumard Scientific a créé une série de modèles destinés à se sentir mal. Ses créations saignent, pleurent, font des arrêts cardiaques et sont même placées en état de stress sur simple commande. Si ce n’était pas pour la médecine, nous serions sérieusement scandalisés.

Basée à Miami (Floride), Gaumard Scientific fabrique des mannequins éducatifs depuis plusieurs décennies. À sa création en 1946, l’entreprise a commercialisé une réplique de squelette. Depuis, elle n’a cessé de perfectionner ses modèles anatomiques pour les hôpitaux et les étudiants en médecine.

 

 

Les derniers robots de Gaumard Scientific, les simulateurs Hal, sont saisissants de réalisme. Ils présentent en effet des caractéristiques toutes humaines pour mimer au mieux l’interaction avec le médecin. Les robots disposent ainsi d’un pouls, il peuvent présenter un mouvement anormal des yeux et même faire un arrêt cardiaque. Un autre produit, nommé Victoria, représente une femme enceinte tandis que le modèle Super Tory imite un bébé. Une vidéo de l'entreprise (en anglais) présente leurs nombreux usages.

Vendu à 48 000 dollars (environ 41 000 euros), Hal est doté d’un équipement mécanique et pneumatique pour simuler une respiration. Un système hydraulique lui permet de verser sang, larmes et urine. Et des servomoteurs situés dans sa tête le font prendre des expressions spécifiques comme la peur ou la léthargie.

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte