[L’industrie c’est fou] Flemme de cuisiner ? Ce robot pizzaiolo en Lego vous prémâche le travail

Simon Chodorge , ,

Publié le

Vidéo Les expériences culinaires se poursuivent en période de couvre-feu. Un fan de Lego a présenté en octobre une machine capable de garnir une pizza.

[L’industrie c’est fou] Flemme de cuisiner ? Ce robot pizzaiolo en Lego vous prémâche le travail
Baptisé Pizza Factory, l'appareil en Lego parvient à étaler la sauce tomate, à égrainer le fromage râpé, les rondelles de viande et les poivrons.
© The Brick Wall / YouTube

Les restaurants autour de vous ferment à cause du Covid-19 ? Un amateur de Lego a peut-être trouvé une solution si vous voulez mettre les pieds sous la table. En octobre, la chaîne YouTube canadienne The Brick Wall a présenté sa nouvelle création : une machine servant à garnir une pizza et entièrement fabriquée avec les petites briques en plastique de la célèbre entreprise danoise.

Le vidéaste derrière The Brick Wall a mis en place une mini-ligne de production qui donnerait presque l’eau à la bouche. Baptisé Pizza Factory, son appareil parvient à étaler la sauce tomate, à égrainer le fromage râpé, les rondelles de viande et les poivrons. Plus impressionnant encore : le système automatisé se montre suffisamment précis pour découper la pizza avec une petite scie circulaire. Et ce, sans mordre sur les briques en plastique.

Lego en bonne forme malgré la crise

On devine un important travail de programmation et de construction derrière cette vidéo. Au-delà de la beauté du geste, il faut reconnaître que la Pizza Factory n’est pas encore prête pour le commerce : le processus de garniture semble assez long et le nettoyage des petites pièces en plastique doit présenter quelques difficultés. À côté de cette expérience, certaines entreprises travaillent très sérieusement sur des robots pizzaïolos semblables.

En visant un public adulte et avec ses produits programmables, Lego veut montrer que ses jouets ont encore une place au XXIe siècle. Un pari plutôt bien tenu pour l’entreprise danoise. Au premier semestre, le groupe a tout de même enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 7 % malgré la crise du Covid-19. Les fans de la marque redoublent d’inventivité pour assembler des créations de plus en plus grandes qui semblent prêtes à se fondre dans notre vie quotidienne. Une parenthèse ludique salutaire dans nos maisons confinées.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte