[L'industrie c'est fou] En Italie, ce robot transforme le marbre en œuvres d’art dignes des plus grands maîtres

Inventé en Italie, à Carrare (Toscane), ville célèbre pour ses carrières de marbre, le robot 1L est capable de sculpter la roche avec une extrême précision pour la transformer en œuvre d’art. Une innovation qui n’est pas du goût de tous les artisans dans la région.

Partager
[L'industrie c'est fou] En Italie, ce robot transforme le marbre en œuvres d’art dignes des plus grands maîtres
Selon son créateur, ce robot serait capable de sculpter une œuvre d'art en seulement quelques jours. (Capture d'écran)

Les machines ont-elles dépassé l'être humain en matière d’art? La question se pose à la vue de ce robot sculpteur capable, en façonnant le marbre pendant quelques jours, d’en ressortir une œuvre d’art qui aurait demandé des mois de travail à un grand maître. Inventé en Italie, pays de Michel-Ange, de Donatello et de bien d’autres sculpteurs ayant marqué l’histoire de l’art, et plus spécifiquement dans la ville de Carrare (Toscane), mondialement connue pour ses carrières de marbre, le 1L, comme il a été prénommé, mesure près de 4 mètres de haut, selon CBS News qui lui a consacré un article. Ce bras robotique suit les instructions que lui donne un logiciel de modélisation 3D et sculpte avec une grande précision les blocs de marbre.

«Nous entrons dans une nouvelle ère de la sculpture […] faite de numérisation, de nuages de points et de design», peut-on lire sur le site internet de Robotor, l’entreprise qui lui a donné naissance. Si des artistes comme le plasticien Jeff Koons travaillent avec les créateurs du 1L et ne s’en cachent pas, d’autres voient d’un mauvais œil l’intervention d’une telle technologie dans leur art. Le président de la coopérative de sculpteurs de Carrare, Diego Zampolini, s’exprimait en avril 2022 sur le site web d’Euronews: «Une sculpture réalisée par un robot est une sculpture morte, celle réalisée par un artisan, de mon point de vue, est une sculpture vivante, une vraie sculpture.»

Interrogé par CBS, le cofondateur de Robotor, Giacomo Massari, ne pense pas qu'utiliser un robot retire au créateur sa qualité d'artiste: «Je pense que l’art est lié à la pensée. Donc, si vous êtes capable d’imaginer quelque chose, c’est déjà une œuvre d’art unique.» Il concède que son bras articulé, qui, selon lui, ne vole pas le travail des humains mais l’améliore, n’est pas parfait : «Disons que nous sommes à 99%. La touche humaine fait toujours la différence. Le 1% est extrêmement important». Il explique qu'un artisan doit systématiquement intervenir pour effectuer les dernières finitions des œuvre façonnées par le robot. Pas d’inquiétude, donc. Le 1L ne fait pas encore mieux que l'artiste... celui de chair et d'os.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS