[L'industrie c'est fou] Earthwake, l’association qui transforme les déchets plastiques en carburant

Earthwake a présenté le 10 septembre 2018 le prototype de sa machine Chrysalis. Elle transforme le plastique en carburant, une nouvelle solution pour le recyclage. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L'industrie c'est fou] Earthwake, l’association qui transforme les déchets plastiques en carburant
L'objectif est de pouvoir traiter 70 kilos de déchets en une heure.

L’association Earthwake travaille depuis plusieurs années pour transformer les déchets plastiques en carburant. Il permettrait d’alimenter "des groupes électrogènes, des moteurs de bateau ou de tracteur", indique-t-elle sur son site.

L’association a développé une machine appelée Chrysalis qui effectue la transformation. Le prototype a été présenté le 10 septembre à Antibes (Alpes-Maritimes) par les co-fondateurs : Benoît Miribel et Samuel le Bihan, plus connu pour son métier d’acteur. Selon France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’équipement est "déjà capable de traiter un kilo de plastique par heure et de fournir de 500 à 600 grammes de gazole". Le média détaille qu’une fois broyé, le plastique "est chauffé à haute température puis distillé". L’objectif suivant est de concevoir une machine capable de traiter 70 kilos de déchets par heure. Le coût estimé de ce broyeur serait de 50 000 euros.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Cette solution permettra de redonner de la valeur aux déchets plastiques pour susciter leur collecte et contribuer ainsi à les éliminer de nos côtes", s’enthousiasme Earthwake. Durant la démonstration, la machine a transformé des déchets en plastique en carburant "destiné aux secouristes en mer", comme l’a précisé Samuel le Bihan dans son discours d’introduction.

Leur constat est alarmant. Ils indiquent sur leur site internet que 500 milliards de sacs en plastique sont consommés tous les ans et ils estiment que 6,3 millions de tonnes de déchets plastiques flottent à la surface des océans.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS