[L’industrie c’est fou] Deux Français veulent tuner une Fiat Multipla pour tenir tête à Bugatti

Les vidéastes de la chaîne française Vilebrequin ont présenté le 24 septembre un projet osé : modifier une Fiat Multipla pour la rendre aussi performante qu'une Bugatti Veyron. Leur projet a déjà récolté un demi-million d'euros de financement.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L’industrie c’est fou] Deux Français veulent tuner une Fiat Multipla pour tenir tête à Bugatti
Une Fiat Multipla bien modifiée pourrait-elle laisser un véhicule Bugatti sur le carreau ?

Son bourrelet a fait sa célébrité. Pourtant, la Fiat Mutipla pourrait bientôt rivaliser avec l’hypersportive Bugatti Veyron. La légende de David contre Goliath transposée dans le monde automobile. Les deux vidéastes français de la chaîne Vilebrequin ont dévoilé ce projet très sérieux le 24 septembre. Ils ont déjà récolté plus de 500 000 euros pour transformer la voiture mal-aimée en véritable bolide.

"Un brave monospace bourré d'astuces"

Lancée en 1998, la Fiat Multipla a souffert d’un échec commercial, notamment à cause d’un design déroutant. Étrangement, son nom refait surface sur les réseaux sociaux pour alimenter de cruelles plaisanteries sur sa laideur débattue. Pierre Chabrier et Sylvain Levy, le duo derrière la chaîne Vilebrequin, sait voir au-delà des apparences. “Sous ses traits... particuliers, se cache en réalité un brave monospace bourré d'astuces : six places quand les concurrents se limitent à cinq, une tenue de route qui en surprendra plus d'un, et le tout à prix plancher”, écrivent les deux compères.

(La première Fiat Multipla se distingue par un "bourrelet" situé juste au-dessous du pare-brise. Crédit : Vilebrequin)

En 2018, pour la modique somme de 800 euros, ils font l’acquisition d’un Fiat Multipla qui affiche tout de même 330 000 kilomètres au compteur et une boîte de vitesse hors service. Aujourd’hui, les youtubeurs ont bon espoir de tuner la charrette pour lui faire atteindre une vitesse de 500 km/h et une puissance de 1 000 chevaux. La Bugatti Veyron 16.4 en affiche 1 001.

La Multipla a pris une revanche sur la vie. En quelques jours, le projet Multipla AMG stage 1000 a déjà récolté un demi-million d’euros sur un site de financement participatif. La préparation de la voiture est donc largement financée.

(Les deux vidéastes veulent se rapprocher au plus près de cette image de synthèse en tunant leur Fiat Multipla. Crédits : Vilebrequin / winnipowa)

Un mystérieux modèle donneur pour le moteur

Les youtubeurs vont s’appuyer sur une voiture importée des États-Unis pour doper leur Multipla mais le nom du modèle donneur n’a pas encore été révélé. L’écurie W-Autosport du circuit de Nevers Magny-Cours (Nièvre) va participer au projet pour fusionner les deux voitures en une seule. Les vidéastes expliquent la genèse de leur projet dans une vidéo de 25 minutes. Ils ont beaucoup d’autres idées pour la suite s’ils continuent de récolter de l’argent.

Ils envisagent, à partir de 750 000 euros, de présenter la Fiat Multipla 1000 chevaux à l’homologation route. À partir d’un million d’euros, un événement baptisé “Vilebrequin Merguez Tuning Show” serait organisé pour célébrer les performances inédites de la Fiat Multipla. Une façon de faire contre mauvaise fortune bon coeur après l’annulation de l’édition 2020 du Mondial de l’Auto.

7 Commentaires

[L’industrie c’est fou] Deux Français veulent tuner une Fiat Multipla pour tenir tête à Bugatti

Darkside01
02/10/2020 18h:43

Absolument pas ils ne veulent pas faire tête à Bugatti ils veulent juste simplement faire un multipla de plus de 1000 chevaux . C'est un c'est un concept très intéressant.

Réagir à ce commentaire
Max
03/10/2020 07h:39

Nous sommes les loulous........

Réagir à ce commentaire
flow
03/10/2020 07h:55

Pour les 500 kmh, c'est une blague faut pas tt prendre au mot quand ils disent quelque chose. A un momment de la video, ilss parlent d'un million de chevaux, je pense que c'est ptete vrai aussi ^^

Réagir à ce commentaire
Titi_B
07/10/2020 16h:52

Cela devrait nous faire réfléchir : comment récolter facilement 500 000€ pour un objet inutile ?..., et avoir dans le même temps toutes les peines du monde pour trouver de nouveaux donneurs pour les Restos du Coeur...

Réagir à ce commentaire
Réaction(s)
Victor
09/10/2020 08h:42

Ben c pas inutile ça va rassembler du monde et c est bon délire

Réagir à ce commentaire
Thomas
12/10/2020 08h:02

Bonjour monsieur/madame, Une autre question à vous poser, comment des personnes qui jouent au jeux vidéo réussissent à récolter 3millions d'euros pour l'institut Pasteur en 2019 et 1million pour la croix rouge en 2018. Chercher "Zevent" et vous trouverez la solution

Réagir à ce commentaire
Stéphane
24/11/2020 16h:55

Vilebrequin ont voulu imiter le QGDT ! Cherchez pas , les rajouts de rajouts de rajouts de rajouts de rajouts de rajouts de rajouts de rajouts de rajouts de rajouts de rajouts de rajouts de rajouts d'ailerons et de spoilers et leurs kits larges ultra XXL Parkside font que les Multiplats de QGDT seront les meilleurs ! QGDT Toujours imités, jamais égalés ! ;)

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS