L'Usine Auto

[L'industrie c'est fou] Des Volkswagen Coccinelle transformées en mini motos

Rémi Amalvy , ,

Publié le

Images Voiture mythique, la Coccinelle aura marqué de nombreuses générations de conducteurs. Pour lui rendre hommage, un inventeur très imaginatif s'est servi de l'aile du véhicule pour mettre au point deux petits deux-roues motorisés. Sensations garanties lors des balades dominicales.

[L'industrie c'est fou] Des Volkswagen Coccinelle transformées en mini motos
Le cadre du Volkspod est en fait une aile de Coccinelle.
© Brent Walter

Les voitures anciennes, c’est cool, mais vous savez ce qui est encore mieux ? Créer de nouveaux véhicules avec de vieilles pièces. C’est en tout cas ce que semble croire le bien nommé Brent Walter qui se décrit sur Instagram comme un "fabricant et constructeur d’une variété de choses".

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Cold day for a ride. #volkspod

Une publication partagée par Brent Walter (@walter_werks) le

Sur le réseau social, l’homme a récemment publié des images de sa nouvelle invention : le Volkspod. Ce mini deux-roues motorisé possède un cadre bien particulier. Il s’agit en fait de l’aile avant d’une Volkswagen Coccinelle.

Sous le cadre, un système de phare avant et arrière a également été installé, ainsi qu’un moteur Volkswagen de 79 cm3. L’engin possède aussi un large guidon rappelant les vélos rétro des années 1990.

En inventeur toujours insatisfait, Brent Walter n’a pas mis au point un, mais deux petits véhicules, un bleu et un vert. Une manière pour lui de rendre hommage à la mythique voiture, souvent surnommée "the bug" (l’insecte) dans la langue de Shakespeare.

Conçue dans les années 1930, la Coccinelle commence à être produite en 1938 à la demande d’Adolf Hitler. Initialement simplement désignée comme "Volkswagen" (la voiture du peuple), elle sert d’outil de propagande pour le régime nazi, qui souhaite proposer un modèle de voiture populaire et produit en masse.

En interne, la voiture est d’abord connue sous le  nom de code Type 1, ou encore 1100, 1200, 1300, 1500 et 1600, selon la cylindrée des différentes motorisations. The bug connaîtra un succès mondial : jusqu’à l’arrêt de sa production en 2003, elle est déclinée en plus de 21 millions d’exemplaires.  

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte