Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[L'industrie c'est fou] Des vélos qui tournent sans chaîne métallique

Aurélie M'Bida

Publié le , mis à jour le 21/11/2017 À 11H55

Photo Exit les déraillements et la graisse qui noircit le mollet, StringBike a réussi à créer un vélo sans chaîne. Depuis 2015, plusieurs versions sont venues grossir le catalogue de la jeune entreprise.

[L'industrie c'est fou] Des vélos qui tournent sans chaîne métallique © StringBike

Révolutionner le vélo, l'un des moyens de transport les plus simple et écologique, tel a été le pari d'étudiants hongrois qui ont inventé StringBike. Quelques années de développement, et un brevet de déposé plus tard, et la start-up éponyme est née. S'attaquant au cœur du mécanisme de roulement du vélo, StringBike propose de remplacer la chaîne métallique du vélo par une fine corde incassable, non extensible et complètement silencieuse enroulée autour d'un tambour à ressort.

A noter que le StringBike dispose également d'un système à deux cordes, de chaque côté du vélo, relié aux deux pédales (contrairement à la chaîne de vélo qui est d'un seul côté), pour répartir la force de manière égale. Plusieurs modèles sont nés depuis.


StringBike S line; crédit : StringBike

"Nous avons lancé le S line StringBike avec un cadre droit, plus moderne et un empattement plus court en alliage de haute qualité", explique la start-up sur son site internet. Son poids réduit de 10,5 kg le rend parfait pour les banlieusards, les cyclistes urbains et les cyclistes sur route.


Dock Push-Pull Handbike; crédit : StringBike

Le modèle Dock Push-Pull Handbike est construit à partir du modèle "classique" Stringdrive de l'inventeur, et a été optimisé pour les utilisateurs de fauteuils roulants. L'idée est de transformer le fauteuil roulant en un tricycle à main rapide stable en quelques secondes.


StringBike dans Blade Runner 2049; crédit : StringBike

StringBike est apparu brièvement dans le film Blade Runner sorti en salles il y a quelques semaines. Cinq modèles ont été fournis à l'équipe pour la durée du tournage. Les cinéastes cherchaient des vélos futuristes.

"

Réagir à cet article

10 commentaires

Nom profil

10/12/2017 - 19h59 -

A propos comment fait on pour changer de vitesse à moins de rouler sur du plat uniquement et à vitesse constante!!
Répondre au commentaire
Nom profil

28/11/2017 - 05h22 -

Le truc qui ne sert à rien... un coup de ciseaux et voilà... ta pourriture de "vélo-string" ne sert plus à rien... Si tu veux casser une chaine il faut y aller.
Répondre au commentaire
Nom profil

27/11/2017 - 01h52 -

Parfois des inventeur remarquable.. Et souvent des idiot sans nom.. Laissé tranquille le vélo avec ça chaîne et son charme .. Vive la petite reine
Répondre au commentaire
Nom profil

26/11/2017 - 19h00 -

Oui mais encore ..... Sinon il y a aussi : http://www.stoempersklub.com/techniek/20090214_beixo.html Un autre genre de système de propulsion
Répondre au commentaire
Nom profil

26/11/2017 - 13h03 -

Le Kervélo est bien plus malin et bien plus simple : pas de chaines, pas de courroies : des pignons c'est tout Et surtout pas mal au c.... http://kervelo-bike.com/shop/
Répondre au commentaire
Nom profil

20/11/2017 - 20h21 -

Usine à gaz ! Coût fiabilité et rendement.... Ingénieur docteur en génie mécanique et énergétique passionné depuis l âge de 5 ans de cyclisme et de belles machines, je ne comprends pas comment on peut pondre des conneries pareilles !!!! Un peu de bon sens !!!! La mécanique c est une science !
Répondre au commentaire
Nom profil

22/11/2017 - 18h04 -

Merci Jeff, ça fait du bien de voir que certains ont encore du bon sens... un vrai vélo shaddock!
Répondre au commentaire
Nom profil

27/11/2017 - 01h41 -

Quelle invention idiote.. N'importe quoi
Répondre au commentaire
Nom profil

27/11/2017 - 03h42 -

La modestie est une qualité
Répondre au commentaire
Nom profil

20/11/2017 - 17h28 -

L'invention est Suedoise en 1893 commercialisation en GB sous la marque Alert puis Terrot pour la France qui en acquit les droits.voir sur Facebook la photo de charles Chaix dans les alpes en 1906 sur sa "Levocyclette" on arrête pas le progrès !!!!
Répondre au commentaire
Nom profil

20/11/2017 - 13h20 -

J'y voit pas l'intérêt de plus pour démultiplier la force ce à quoi sert le dérailleur il veulent le mettre ou ? Juste un style d'ingénieur un concept c'est tout j'y croirait si seulement une équipe de cycliste professionnel l'utilise pour faire des courses de vélos bonne journée
Répondre au commentaire
Nom profil

22/11/2017 - 08h12 -

Regardez de plus près, le changement de vitesse est assuré par la variation de la position de la poulie sur le pédalier. Ceci dit, le rendement de l'ensemble est-il supérieur à celui d'une chaîne ?
Répondre au commentaire
Nom profil

20/11/2017 - 13h02 -

Il existait déjà depuis longtemps des vélos sans chaîne (STRIDA à courroie kevlar) mais cette idée peut être intéressante si elle permet une meilleure répartition des forces et un gain en poids.
Répondre au commentaire
Nom profil

20/11/2017 - 11h08 -

"Incassable" - j'adore! :)
Répondre au commentaire
Lire la suite

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus