[L’industrie c’est fou] Comment le record du plus gros feu d’artifice a été battu au Colorado

Le record mondial du plus gros feu d'artifice a été battu le 8 février aux États-Unis. Derrière cet exploit, une équipe de quatre passionnés de pyrotechnie.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L’industrie c’est fou] Comment le record du plus gros feu d’artifice a été battu au Colorado
Le feu d'artifice a explosé dans le ciel de Steamboat Springs, dans l’État du Colorado, à l’occasion d’un festival d’hiver.

Il n’y a pas que des performances absurdes dans le Guinness des records. Le site de référencement sacre aussi des bricoleurs particulièrement doués ou des ingénieurs inspirés. Samedi 8 février, quatre Américains passionnés de pyrotechnie ont rejoint la fameuse sélection en battant le record mondial du plus gros feu d’artifice.

Une “fusée” de 1 270 kilos

L’équipe de Steamboat Fireworks n’a lancé qu’une seule “fusée” mais les dimensions du projectile sont titanesques. Avec un poids de 1 270 kilos et un diamètre de 1,57 mètre, le pétard a des allures de boule de démolition. Il a explosé dans le ciel de Steamboat Springs, dans l’État du Colorado, à l’occasion d’un festival d’hiver.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Steamboat Fireworks a ainsi battu le record établi aux Émirats arabes unis en décembre 2018. L’entreprise américaine Fireworks by Grucci avait alors tiré un feu de 1 087 kilos.

Un gigantesque mortier enterré dans le sol

Obtenir le record mondial du plus gros feu d’artifice n’est pas si simple. Steamboat Fireworks avait déjà tenté de le battre en février 2019, sans succès. L’énorme dispositif pyrotechnique avait explosé dans son mortier, avant de s’élever dans les airs. Depuis, les pyrotechniciens américains ont adapté la structure de leur feu en augmentant l’épaisseur de la coque à 17 centimètres.

Pour tirer un tel mastodonte, Steamboat Fireworks utilise un mortier enterré dans le sol : un gigantesque tube d’acier pesant sept tonnes avec une longueur proche des huit mètres. Le fond de ce “canon” est tapissé de sacs de poudre noire pour propulser la “boule”. La quantité de poudre a aussi été ajustée pour ne pas répéter l’erreur de 2019. Avant d’exploser en l’air, le feu s’est élevé à une vitesse de 482 km/h jusqu’à 670 mètres au-dessus du sol.

Tim Borden, responsable de Steamboat Fireworks, reste discret sur le coût du projet. Une vidéo tirée au pied du mortier permet d’admirer au plus près ce spectacle rare.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS