[L’industrie c’est fou] Cinq designers s’emparent de pièces du "petit gris", le train mythique de la SNCF

Les Z5300, dits "petits gris", connus des voyageurs de banlieue en Ile-de-France, ne circulent plus depuis décembre 2018… mais ils inspirent toujours les designers. Cinq d’entre eux ont détourné des pièces iconique du train pour créer des pièces uniques. Elles seront vendues aux enchères ce 2 décembre au profit des Restos du cœur.

 

Partager
[L’industrie c’est fou] Cinq designers s’emparent de pièces du
Les designers de l'agence Formel ont imaginé trois objets à partir de pièces issues de rames "petits gris".

Les rames grises en acier inoxydable, dites "petits gris", ne manquent pas vraiment aux voyageurs des lignes d’Ile-de-France… Ce matériel construit entre 1965 et 1974, avec ses banquettes en skai orange, n’ont pas forcément bien vieilli. Elles ont été mises à la casse en décembre 2018 sur la dernière ligne où elles circulaient, la ligne R.

Mais ces morceaux d’histoire des années 60 provoquent toujours chez certains la sympathie, voire la nostalgie. La SNCF a donc eu l’idée, pour les 20 ans du Transilien, de mettre aux enchères quelques pièces de Z5300. Les recettes de cette vente, organisée ce 2 décembre à la friche culturelle Ground Control, à Paris, seront reversées aux Restos du cœur.

100 pièces brutes originales, nettoyées pour leur redonner leur lustre d’antan, seront ainsi vendues : volants, fauteuil de conducteur, compteurs, phares, portes-bagage…

Mais la SNCF a aussi confié certaines des pièces à cinq artistes, designers et architectes, pour qu’ils les détournent de leur usage initial et inventent de nouveaux objets plus contemporains.

Le studio de design parisien Désormeaux/Carrette a imaginé une balancelle à partir d’une banquette six places. La création se nomme "Java".

L’architecte Rémi Perret, qui puise habituellement son inspiration dans les encombrants, les brocantes, a conçu un meuble à partir de plaques, panneau de signalisation, prises de main, dévidoirs essuie mains, corbeille…

Le studio de création et de fabrication parisien Formel a imaginé une boudeuse à partir de portes-bagages.

Les phares utilisés par BrichetZiegler servent de base à une lampe.

Autre pièce, autre lampe : "Signal" créée par "Studio monsieur"

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Responsable activités chez Aibus site de St Nazaire F/H

Safran - 20/01/2023 - CDI - Saint-Nazaire

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - ERILIA

Construction de 46 logements collectifs à Morières-les-Avignon (84)

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS