Economie

[L'industrie c'est fou] Cette statue effrayante représente le travailleur du futur

Simon Chodorge , ,

Publié le

Vidéo Attention, le travail peut être dangereux pour la santé et pour votre potentiel de séduction. Le 23 octobre, l'entreprise Fellowes a dressé le portrait-robot du travailleur du futur. Et c'est effrayant.

[L'industrie c'est fou] Cette statue effrayante représente le travailleur du futur
Fellowes a baptisé son mannequin Emma, “votre future collègue”.
© Fellowes

Le dos voûté, l’oeil sec, la peau terne et le nez gonflé. Pas la peine de faire le joli coeur, nous pourrions tous ressembler à cette description peu glamour. Il s’agit en réalité d’un portrait-robot du travailleur du futur dressé par Fellowes. Mercredi 23 octobre, l’entreprise américaine a présenté un modèle grandeur nature de ce spécimen au corps décrépi.

L'employé de bureau moyen en 2040

Fellowes a baptisé son mannequin Emma, “votre future collègue”. Elle représente ce que deviendra l’employé de bureau moyen en 2040 si les entreprises n’améliorent pas les conditions de travail. Le modèle a été réalisé avec William Higham, un spécialiste des comportements du futur, et un groupe d’experts en ergonomie du bien-être au travail.

Tellement moche qu’il fait pleurer les oignons, ce personnage s’appuie aussi sur une étude commandée par Fellowes en juin. Selon elle, 98% des employés de bureau français souffrent de problèmes de santé et près de 80% ont recours à des médicaments pour gérer ces problèmes.

Poignets enflés et oreilles poilues

La représentation ressemble à une caricature mais Fellowes insiste sur des maux bien réels. Le fait de rester assis pendant une longue période peut voûter le dos de façon permanente. L’entreprise américaine fait une liste éloquente des maux infligés aux salariés : “Les employés auront également des varices dues à une mauvaise circulation sanguine causées par un travail sédentaire, des yeux rouges et secs dus aux nombreuses heures passées devant un écran, des poignets enflés causés par des mouvements répétitifs, une pilosité dans les oreilles et le nez due à la mauvaise qualité de l'air, des rougeurs sur la peau en raison d’un contact régulier avec la chaleur de l’ordinateur portable et de l’eczéma lié au stress.”

Le mannequin sert aussi de publicité à Fellowes : l’entreprise est spécialisée dans les machines de bureau, la gestion de l’espace de travail ou encore la purification de l’air. Elle met en avant de nombreuses solutions pour que nous évitions de faire pleurer les miroirs : adopter des accessoires ergonomiques au travail ou des solutions assis-debout.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

31/10/2019 - 11h49 -

effectivement, les employés de bureau exercent un métier soumis à des contraintes physiques, organisationnelles et relationnelles susceptibles de générer des risques lorsque ces situations dangereuses ne font pas l'objet d'une prise de conscience et de mesures de prévention adéquates, ce qui est fréquent : " prévention des risques professionnels des employés de bureau" : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/ergonomie-au-poste-de-travail/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=164&dossid=458
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte