L'Usine Auto

[L'industrie c'est fou] Cette start-up suédoise veut réinventer le métier de conducteur de poids-lourd

Rémi Amalvy , , ,

Publié le

Vidéo Conduire des camions depuis son canapé une bière à la main, cela pourrait bien arriver dans un futur proche. La startup suédoise Einride développe un nouveau genre de camions autonomes, pilotables, au besoin, à distance par des opérateurs installés dans ce qui ressemble à des simulateurs. Des progrès technologiques qui pourraient bien redéfinir le métier de conducteur de poids-lourd.

[L'industrie c'est fou] Cette start-up suédoise veut réinventer le métier de conducteur de poids-lourd
Lors des manœuvres, un opérateur peut reprendre la main à distance.
© Einride

Dans le futur (en confinement ou pas), un conducteur de poids-lourd pourrait très bien diriger plusieurs camions depuis un centre de contrôle, ou même depuis chez lui. Pour lui, plus besoin de parcourir des milliers de kilomètres chaque semaine. Il pourrait en être de même pour les livreurs en camionnettes ainsi que les opérateurs sur les sites de production. Tout ceci serait possible grâce à l'évolution des moyens de communication, ainsi qu'à l'avènement du véhicule autonome.

Dans une vidéo publiée le 7 avril, la startup suédoise Einride nous prouve que ce futur pourrait ne pas être si lointain que ça. On y voit deux véhicules dirigés à distance par une opératrice. Celle-ci est installée dans ce qui ressemble à un simulateur de dernière génération. Sauf qu'ici, tout est vrai. Cinq écrans panoramiques affichent ce qu'il serait possible de voir depuis le cockpit du camion, si celui-ci en possédait un, ainsi qu'à l'arrière.

Autonomes sur des circuits courts

Car les engins sont avant tout autonomes et capables de circuler sans intervention humaine sur de courtes ou moyennes distances, pour peu que les trajets restent les mêmes. Si besoin, pour des manœuvres compliquées par exemple, comme des marches arrière ou pour se garer, le véhicule fait appel à une personne qui prendra le relais, grâce à un volant. Ainsi, un "conducteur" peut s'occuper simultanément de deux camions.

"L'exploitation et la surveillance à distance de véhicules autonomes nécessitent une transmission vidéo et de données en temps réel, via des canaux sécurisés. Notre système permettra, pour un opérateur, un passage rapide et facile d'un véhicule à un autre, ce qui améliorera la flexibilité du système", explique dans un communiqué Pär Degerman, directeur technique d'Einride.

"Chaque année, le coût du transport augmente de 2 à 3 %, alors qu'en moyenne, les véhicules ne sont utilisés qu'à 25 % de leur capacité", ajoute dans le même communiqué Robert Falck, PDG d'Einride. "En étant contrôlé à distance par un seul opérateur, chaque véhicule verra sa rentabilité s'améliorer. Les conditions de travail des conducteurs s'amélioreront également".

D'un opérateur pour deux camions, Einride espère à terme améliorer ce ratio à un pour dix. Si ce genre de programme venait à se démocratiser, il pourrait bien redéfinir, voire faire disparaître, le métier de conducteur de poids-lourd. Encore faudrait-il que la future 5G et petites soeurs soient disponibles un peu partout !

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte