[L'industrie c'est fou] Cette start-up ressuscite la cabine téléphonique... pour le télétravail

La start-up londonienne Make.Work.Space imagine des capsules dédiées au télétravail en libre-service dans les villes, au même titre que des vélos ou des trottinettes. Plutôt soloworking que coworking ?

Partager
[L'industrie c'est fou] Cette start-up ressuscite la cabine téléphonique... pour le télétravail
Des cabines de télétravail à louer à l'heure dans l'espace public ?

Si vous êtes né dans les années 2000, vous n'en avez sans doute jamais croisé : des cabines téléphoniques. Pour faire simple, il s'agit d'un espace public exigu où, au XXe siècle, on pouvait passer des coups de fil. Un peu comme un téléphone portable, mais fixe, avec un toit (pratique quand il pleut, ou lors d'attaque d'oiseaux) et accessible à tous (pourvu que l'on ait des pièces de monnaie dans ses poches, ou une carte à puce dédiée). La cabine téléphonique a connu ses heures de gloire dans la deuxième moitié du XXe siècle, et malgré sa disparition (face à l'essor du téléphone mobile), elle occupe toujours une place de choix dans l'imaginaire collectif et la pop culture. La cabine téléphonique anglaise est par exemple une machine permettant de voyager dans l'espace et dans le temps dans la série Doctor Who.

C'est d'ailleurs en Angleterre, le pays des "red telephone box", que la start-up Make.Work.Space (repérée par Fast Company) a eu l'idée de recréer un mobilier urbain inspiré des cabines téléphoniques. Ces boites à l'esthétique soignée ne sont plus destinées à téléphoner, mais à travailler, voir à participer à des réunions en visio-conférence, grâce à un écran et des caméras et micros intégrés. L'originalité du concept réside dans le fait que ces espaces sont louables à l'heure (aux alentours de 15 euros) grâce à une application mobile, avec un modèle se rapprochant des vélos ou trottinettes en libre-service. Comme du coworking, mais sans le "co" - et aussi sans café, ni interactions physiques. Ce qui n'est pas anodin en temps de pandémie : les concepteurs assurent que chaque nacelle est nettoyée "grâce à un éclairage UV" et que l'air est renouvelé "plusieurs fois par heure".

La start-up souhaite pour débuter installer une vingtaine de pods à Londres, mais envisage aussi de les vendre à des sociétés ou à des particuliers. Certains pourraient d'ailleurs être intégrés... à des bureaux, au milieu d'espaces de travail bruyants, afin de permettre à des salariés de s'isoler. La boucle est bouclée.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Consultant Transition Energétique du Maritime (F/H)

BUREAU VERITAS - 19/01/2023 - CDI - Nantes

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS