Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[L'industrie c'est fou] Cette start-up donne une seconde vie (inattendue) aux lampes à lave des années 70

Nicolas Robertson , ,

Publié le

Ressortez votre collection de lampes à lave du grenier ! La société de sécurité internet Cloudflare à San Francisco leur a trouvé une vocation inattendue...

[L'industrie c'est fou] Cette start-up donne une seconde vie (inattendue) aux lampes à lave des années 70
A l’intérieur du bureau de Cloudflare, une société américaine qui fournit des services de protection internet, se trouve 100 unités des fameuses lampes à lave inventées dans les année 60 destinées à assurer la sécurité internet de l'entreprise.
© Mathmos

A l’intérieur du bureau de Cloudflare, une société américaine qui fournit des services de protection internet, se trouvent 100 unités des fameuses lampes à lave emblématiques de seventies. Elles ne sont pas là pour décorer mais sont  destinées à assurer la cybersécurité  de l'entreprise, raconte le magazine Wired.

Mais comment cela fonctionne concrètement ?

Chaque fois que vous vous connectez à un site web, vous recevez un numéro d’identification unique, appelé adresse IP. C’est donc un numéro d’identification qui est attribué de façon permanente ou provisoire à chaque connexion à un réseau informatique. L’adresse IP est à la base du système d’acheminement (le routage) des paquets de données sur Internet.

Les pirates informatiques ou hackers, peuvent cracker et prédire ce numéro. Les ordinateurs, s’appuyant sur des modèles codés par l’homme, ne peuvent générer un véritable hasard. En revanche les mouvements hypnotiques du mélange d’huile, d’eau et de cire le peuvent ! L’entreprise Cloudflare filme les lampes 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Elle utilise le changement permanent des images et des pixels filmés pour créer une clé cryptographique presque sans faille. Toutes les données filmées et recueillies sont alors incorporées pour obtenir un hasard presque sans faille.

Presque ? Eh bien théoriquement les pirates numériques pourraient avoir accès aux données filmées par les caméras de Cloudflare pour pouvoir imiter le code crypté utilisé. Mais ils sont malins chez Cloudflare. Pour éviter cette possibilité ils enregistrent également les mouvements d’une pendule dans un bureau de Londres et les mesures d’un compteur Geiger à Singapour pour ajouter encore plus de chaos à l’équation.

Qui se cache derrière les lampes à lave ?

Qui est le personnage qui à permis à l'entreprise Cloudflare de trouver ce système ? Un visionnaire ? Ou simplement un bricoleur très inventif ? On va dire les deux. Mais dommage pour lui, Edward Craven Walker, l’inventeur de cette lampe pas comme les autres, est mort avant de pouvoir assister au potentiel numérique de sa création.

Edward C. Walker lança la première lampe à lave, le modèle Astro, en 1963. Il fonda l'entreprise Mathmos la même année afin de commercialiser son invention. Sans présager l'utilisation inattendue de cet objet iconique plus d'un demi-siècle plus tard.

 

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@usinenouvelle.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle