[L’industrie c’est fou] Cette luxueuse bouteille de whisky intègre un véritable piston d’Aston Martin

Boire ou conduire, il faut choisir. Étonnamment, Aston Martin semble avoir choisi la première option. Le constructeur automobile utilise désormais ses pistons pour fabriquer des bouteilles de whisky.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L’industrie c’est fou] Cette luxueuse bouteille de whisky intègre un véritable piston d’Aston Martin
Ce whisky vieilli pendant 31 ans est tout de même vendu à 50 000 livres la bouteille (plus de 56 000 euros).

Quand il ne conduit pas une Aston Martin pour déjouer des plans machiavéliques, James Bond s’adonne à une consommation préoccupante d’alcool. En accro au whisky et aux belles mécaniques. Pour fusionner ces deux passions, le célèbre constructeur automobile britannique a dévoilé une collaboration avec la distillerie écossaise Bowmore. Le fruit de cette alliance ? Une bouteille de scotch à l’emballage très particulier.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un piston d’Aston Martin DB5, la voiture de James Bond

Ce whisky vieilli pendant 31 ans est tout de même vendu à 50 000 livres la bouteille (plus de 56 000 euros). Le prix s’explique notamment par le flacon. Chaque exemplaire est cerclé par un véritable piston provenant d’une Aston Martin DB5. Fabriqué dans les années 1960, cette voiture de sport fait plusieurs apparitions dans les films de la saga James Bond.

À l’époque, la DB5 fut produite à seulement un millier d’unités. Toutefois, après 55 ans d’interruption, Aston Martin travaille sur une nouvelle série limitée équipée d’une panoplie de gadgets qui raviront les fans de l’agent secret.

Chaque bouteille demande une semaine de travail. Elles sont fabriquées par Glasstorm, un verrier basé en Écosse. Baptisé Black Bowmore DB5 1964, le whisky sera vendu en édition limitée à 25 unités. La commercialisation doit débuter à l’automne 2020.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS