[L'industrie c'est fou] Cette école d'ingénieurs vous propose de jouer à Space Fortress pour faire avancer la science

L'Isae-Supaero recrute une vingtaine de joueurs dans le cadre d'une étude scientifique. Ils devront jouer à Space Fortress 45 minutes par jour pendant une semaine. L'objectif : voir si une stimulation électrique améliore les capacités des participants.

Partager
[L'industrie c'est fou] Cette école d'ingénieurs vous propose de jouer à Space Fortress pour faire avancer la science
Les joueurs seront équipés d'un bonnet en néoprène, muni d'électrodes.

Pour cette mission, si toutefois vous l'acceptez, « vous devrez contrôler un vaisseau dans l'espace », « détruire des forteresses spatiales et des mines » et « recharger vos munitions en capturant des bonus ». Non, vous ne lisez pas le scénario du prochain Steven Spielberg ou la jaquette d'un futur blockbuster du jeu vidéo. Il s'agit en réalité d'un appel à volontaires pour une étude menée par une école d'ingénieurs française: l'Institut supérieur de l'aéronautique et de l'espace (Isae-Supaero) de Toulouse (Haute-Garonne). Le but : mieux comprendre les systèmes d'apprentissage en faisant jouer les participants à Space Fortress.

L'équipe de chercheurs en charge du projet sollicite une vingtaine de volontaires âgés de 20 et 30 ans. Les candidats doivent aussi, dans le cadre de cette expérience, avoir un niveau d'étude situé entre un Bac+2 et un Bac+5. Une fois sélectionnés, ils viendront s'entraîner 45 minutes par jour, pendant une semaine, au campus de l'Isae-Supaero. C'est là que leur aventure Space Fortress commence.

Plus qu'un jeu, un outil

Outre l'aspect ludique de la destruction de bases spatiales, le jeu a aussi une portée cognitive. En effet, Space Fortress est avant tout un outil de recherche développé dans les années 1980 par l'Université d'Illinois. Bien que l'interface ait évolué au cours des années, Space Fortress est toujours resté un instrument pour mieux comprendre les mécanismes d'apprentissage et d'entraînement. Il est, par exemple, utilisé par la Royal Air Force des Pays-Bas dans le cadre de l'optimisation de leur entraînement. École où Thomas Pesquet a étudié pendant trois ans, l'Isae-Supaero se veut « leader mondial de l'enseignement supérieur dans le domaine de l'ingénierie aérospatiale ». Avec cette expérience, elle souhaite documenter en premier lieu les comportements de pilotes d'avion en situation critique.

Mais la recherche en neurosciences ne s'arrête pas là. Certains joueurs recevront de manière aléatoire des stimulations transcrâniennes à l'aide d'électrodes. Ainsi, les chercheurs pourront déterminer si les performances, et donc les capacités d'apprentissage, sont modifiées par les stimulations électriques. Quinze jours après, les participants auront le droit à une deuxième session de pilotage pour évaluer si un gain de performance s'établit dans le temps. Les résultats, sur plusieurs temporalités, pourront servir pour des approches plus médicales, comme les rééducations après des AVC.

Alors si vous réunissez les conditions, que vous soyez un habitué du joystick ou non, n'hésitez pas à répondre à leur appel. Vous n'irez certes pas dans l'espace comme Thomas Pesquet, mais vous aiderez certainement ses successeurs.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Wissembourg

Réfection du toit du SMICTOM Nord Alsace

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS