Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[L'industrie c'est fou] Ces robots mous peuvent se faufiler partout... et bientôt dans votre corps ?

Simon Chodorge

Publié le

Les robots mous sont de plus en plus mous. Mais c'est parce qu'ils seraient ainsi capables de se frayer un chemin dans les endroits les plus inaccessibles. Les ingénieurs américains à l'origine de ces appareils songent à des applications dans la santé.

[L'industrie c'est fou] Ces robots mous peuvent se faufiler partout... et bientôt dans votre corps ?
Cet appareil à la forme longue et courbe dissimule en réalité un robot mou.
© National Science Foundation

S’agit-il d’un ballon gonflable ou d’un préservatif  XXL ? Que nenni ! Cet appareil tout en longueur et en courbes dissimule en réalité un robot mou. Ces derniers temps, nous avions plutôt l’habitude de voir les “Soft Robotics” verser dans l’imitation animale. Nous avons ainsi eu droit au poisson robot, au robot chauve-souris et même à un robot serpent très ressemblant à ces nouvelles créations.

Développés par des ingénieurs des universités de Stanford, de Californie et de Santa Barbara aux Etats-Unis, ces appareils sont présentés dans une vidéo publiée en avril. Leurs robots se présentent sous la forme de structures gonflables, qui grandissent par spasmes et se faufilent partout, y compris dans les espaces les plus exigus. Les chercheurs expliquent qu’ils ont cherché leur inspiration du côté des plantes. Ils comparent ainsi leurs robots à des plantes grimpantes.

Ces robots mous peuvent ainsi monter des escaliers, franchir des murs, traverser des terrains glissants, aquatiques ou rugueux. On peut leur marcher dessus sans qu’ils s’endommagent. Ils peuvent également se glisser dans des endroits très étroits et contourner des obstacles, que ce soit à l’intérieur du corps humain ou dans des bâtiments effondrés. Les chercheurs pensent ainsi à des utilisations dans la médecine ou dans les services de secours. A terme, ils espèrent que le robot sera capable de prendre des formes plus complexes pour servir par exemple d’antenne de communication.

 

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle