Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[L’industrie c’est fou] Ce tire-lait reproduit la succion du bébé

Gaëlle Fleitour

Publié le

Vidéo Durant leur congé maternité ou en parallèle de leur vie professionnelle, les mères allaitantes actives ou désireuses de passer le relais aux papas peuvent désormais compter sur le tire-lait 4.0.

[L’industrie c’est fou] Ce tire-lait reproduit la succion du bébé
Le tire-lait Annabella serait aussi silencieux que le ronron d'un chat... et surtout "intelligent"
© Annabella Pump

Pour célébrer à sa façon la Fête des mères, qui se tenait dimanche 27 mai, L’industrie c’est fou a décidé de vous parler de Masha Waldberg. À la naissance de son bébé Anya, cette Israélienne et cheffe d’entreprise avait très envie de reprendre le travail. Mais aussi de continuer à allaiter sa fille.

C’est là qu’elle a été confrontée au dénuement que certaines d’entre vous - amies lectrices et mamans - avez vécu durant votre congé maternité (ou encore après, pour les plus motivées), mais aussi sans doute que certains d’entre vous - amis lecteurs et papas – avez partagé, face à l’invasion d’un tire-lait à la maison. Un objet sacrément encombrant, bruyant, au design pas vraiment inspiré et requérant un sacré laps de temps… à ne rien pouvoir faire d’autre, avouons-le. Bref, une plaie qui, bien qu’en rendant service, n’avait rien d’une partie de plaisir.

Ouf, Masha Waldberg a décidé d’y mettre fin en s’entourant d’une équipe d’ingénieurs pour concevoir Annabella. Ce petit appareil (qu’on est sensé pouvoir embarquer partout avec soi, car il est rechargeable et léger) reproduit les muscles utilisés par un bébé lors de la succion et, nous assure-t-elle, augmente ainsi la production de lait par le sein. Il serait par ailleurs aussi silencieux que le ronron d’un chat, mais également intelligent : sa puissance et sa vitesse sont ajustables (ce qui était certes déjà proposé par la concurrence) et on peut le connecter à une appli smartphone, qui synchronise la pompe et donne de précieuses statistiques sur la fréquence et le débit de pompage. Un brevet a été déposé pour tout cela.

Vous êtes convaincus ? Ça tombe bien, après avoir levé près de 150 000 dollars fin 2017 via une campagne de crowfunding sur Indiegogo, Masha Waldberg et son équipe envoient désormais leurs premiers produits à plusieurs experts à travers le monde, afin de recueillir leurs retours. Et recherchent toujours des investisseurs, partenaires, ou parents désireux de pré-commander leur tire-lait (il vous en coûtera 129 dollars, sans compte la livraison), promis pour décembre 2018.

 

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus