International

[L’industrie c’est fou] Ce skateboard électrique tout-terrain dit au revoir au bitume

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

La mobilité électrique a fait une nouvelle victime. Après les vélos et les trottinettes électriques, le skateboard électrique. Ce n'est pas encore l'hoverboard de Retour vers le futur, mais il a l'avantage d'être tout-terrain.

[L’industrie c’est fou] Ce skateboard électrique tout-terrain dit au revoir au bitume
Ce skateboard électrique offre une vitesse maximale proche de 45 km/h pour une autonomie de 27 kilomètres.
© Cycleagle

Le skateboard, un loisir de citadin ? Plus pour longtemps. Une entreprise installé à Weihei (Chine) veut élargir les horizons des planches à roulettes. Baptisée Cycleagle elle a présenté son premier produit le 17 mars : un skate électrique tout-terrain.

L’innovation risque de déplaire aux riders les plus puristes. Certains ne jurent que par les planches en bois. Autre inconvénient : le skate de Cycleagle semble peu adapté pour la réalisation de “tricks”, ces figures acrobatiques qui consistent souvent à faire décoller la planche du bitume. Ces skates traditionnels ont toutefois un défaut : ils tolèrent mal les grains de sable, les petits cailloux ou tout simplement les chemins de terre. 

Une autonomie de 27 kilomètres

Avec cette invention, Cycleagle veut proposer un skate presque passe-partout. La planche en bois a été abandonnée pour une structure en fibre de carbone. Grâce à ses suspensions et une garde au sol de 15 centimètres, le skate est capable d’évoluer sur des sentiers, des chemins de gravier, sur la neige ou encore sur des plages. Il peut également franchir des côtes légèrement inclinées avec quatre petits moteurs électriques de 1000 watts.

La batterie amovible permet une vitesse maximale proche de 45 km/h pour une autonomie de 27 kilomètres. Cette vitesse se règle à l’aide d’une petite télécommande. Le produit reste assez lourd : la planche pèse 19,7 kilos auxquels il faut ajouter 3,7 kilos de batterie pour la version la plus puissante.

Entre 2014 et 2019, les trois membres de Cycleagle ont conçu quatre prototypes avec 20 000 kilomètres de tests sur route avant d’aboutir à une version commercialisable. Présentée sur le site de financement participatif Indiegogo, leur produit a déjà engrangé 34 000 euros de commandes. Il est proposé à 1 980 dollars sur ce site au prix “early bird” (contre 3 699 dollars au prix catalogue). Les livraisons doivent commencer en juillet.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte