[L'industrie c'est fou] Ce robot-poisson se déplace en autonomie grâce à un capteur à ultrasons

Le Bionic Learning Network de Festo est de retour ! En dévoilant un robot-poisson, le groupe de recherche de l'entreprise allemande rappelle sa spécialité : le biomimétisme. Grâce à des nageoires inspirées de vrais animaux et avec l'aide d'un capteur à ultrasons, le BionicFinWave est capable de se déplacer en autonomie dans l'eau et les canalisations.

Partager
[L'industrie c'est fou] Ce robot-poisson se déplace en autonomie grâce à un capteur à ultrasons
Le BionicFinWave a été construit par un groupe de recherche spécialisé dans le biomimétisme.

N’est-il pas mignon ? Le BionicFinWave, robot-poisson révélé par Festo le 11 juin, a de quoi faire chavirer les coeurs. Surtout, après la chauve-souris bionique quelque peu effrayante présentée par l’entreprise allemande spécialisée dans l’automatisation pneumatique et électrique.

Avec une longueur de 37 centimètres, une largeur de 19 centimètres et une hauteur de 5 centimètres, le BionicFinWave pèse 430 grammes. Une fois de plus, le pôle de recherche de Festo, le Bionic Learning Network, a rendu hommage au règne animal. En effet, les pièces du robot s’inspirent de la seiche et d’autres espèces de poissons qui utilisent leurs nageoires pour créer une vague continue le long de leur corps qui leur permet de se déplacer.

Grâce à ses nageoires en silicone reliées à deux servomoteurs, le robot peut évoluer dans tous les sens. Un troisième servomoteur est située dans la tête du poisson pour contrôler la flexion du corps de haut en bas. Certaines parties en plastique du robot ont été fabriquées avec une imprimante 3D.

Dans une vidéo, le BionicFinWave se déplace en autonomie dans des tubes en verre acrylique. Un capteur à ultrasons lui permet de s’orienter dans l’eau et d’éviter les parois. Il est également capable de transmettre des données grâce à des capteurs de température ou de pression.

Des applications dans le traitement des eaux

Malgré son aspect, le BionicFinWave n’est pas destiné à être un jouet de plage. Le Bionic Learning Network envisage d’autres usages comme les tâches d’inspection ou de récolte de données. Il pourrait ainsi être employé dans le traitement des eaux usées ou l’industrie de transformation.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

49 - Cholet

Prestation de surveillance et de sécurité par vigile de l'accueil de la CAF de Maine-et-Loire

DATE DE REPONSE 06/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS