Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

[L’Industrie c’est fou] Bientôt des gueules de bois à… l’alcool de bois

Sylvain Arnulf , , ,

Publié le

Des scientifiques japonais ont mis au point un alcool à partir de bois…  Reste à savoir si cette boisson, potable, est meilleure que des breuvages plus classiques.

[L’Industrie c’est fou] Bientôt des gueules de bois à… l’alcool de bois
Le Japon, pays des cerisiers en fleurs... et bientôt de l'alcool produit à partir de bois de cerisier ?
© CC0 Public domain

Après les alcools vieillis au fût de bois, voici les alcools… au bois. Alors certes, techniquement ce n’est pas nouveau : l’éthanol, un biocarburant, est un alcool éthylique produit à partir de végétaux, comme le bois, mais il n’est bien sûr pas destiné à la consommation humaine. Il est même toxique : des alcools de contrebande produits selon le même procédé que l’éthanol ont provoqué de graves cas de cécité.

Un alcool proche du saké

Au Japon, des scientifiques de l’Institut de recherche sur le bois et des produits forestiers ont mis un point un alcool potable fabriqué à partir de bois. Et même avec un goût fumé semblables aux boissons vieillies au fût de bois, comme le bourbon, un whisky vieilli en fût de chêne.

Voici la recette très simple (à ne pas reproduire chez vous) : ils n’ont pas utilisé de la sève d’arbres mais appliqué le procédé de fermentation à des écorces d’arbres transformées en pâte crémeuse, à laquelle ont été ajoutés des levures et enzymes. Le tout sans chauffer la préparation ou ajouter de l’acide sulfurique. Une technique qui permettrait de préserver la saveur propre à chaque essence d’arbre. Alcool de cèdre, de bouleau, ou de cerisier : à chacun son goût et ses subtilités. Le résultat ressemblerait à la boisson reine du Japon, le saké, un alcool de riz, avec une teneur en alcool supérieure à 15°.

Lancement en 2021 ?

L’équipe à l’origine de cette découverte va désormais travailler à industrialiser le procédé, avec l’objectif de sortir des boissons alcoolisées au bois après 2020. En attendant, rappelons l’évidence (surtout à l’heure du petit déjeuner) : à l’alcool de bois ou pas, mieux vaut éviter les gueules de bois !

 

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

07/05/2018 - 10h44 -

C'est le méthanol et non pas l'éthanol qui rend aveugle. La distillation doit être simplement bien controlée
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus