International

[L'industrie c'est fou] Avec son demi-kilomètre, ce pont chinois est l'ouvrage en verre le plus long du monde

Hubert Mary , , , ,

Publié le

Vidéo Dans la province de Huangchuan (Chine), au-dessus du défilé des Trois-Gorges, un nouvel ouvrage translucide relie désormais les deux rives, pour le plus grand plaisir des touristes amateurs de sensations fortes. Long de 526 mètres, le pont vient d'être reconnu par Guinness World Record comme la plus grande superstructure en verre du monde.  

[L'industrie c'est fou] Avec son demi-kilomètre, ce pont chinois est l'ouvrage en verre le plus long du monde
Le pont chinois mesure 526,14 mètres et vient d'être reconnu comme le plus long ouvrage en verre du monde.
© Architectural Design & Research Institute de l'Université du Zhejiang

Phobiques du vide, passez votre chemin. Le plus long pont en verre du monde (ce n'est pas nous, mais le Guinness World Record qui le dit) vient d'être inauguré à Huangchuan (sud de la Chine). Il s'étire au-dessus de la rivière Lianjiang, qui appartient au mythique défilé des Trois-Gorges. Bon, a priori, si vous savez que vous souffrez du vertige, il n'y a pas de raison pour que vous l'empruntiez, me direz-vous. Mais pour les autres, en revanche, l'attraction pourrait bien devenir incontournable lors d'un passage dans l'empire du Milieu…

L'ouvrage a été dessiné par les architectes de studio chinois Architectural Design & Research Institute de l'Université du Zhejiang.

Une histoire de chiffres

Un record, c'est souvent une histoire de chiffres. Ainsi, côté mensurations, le nouveau pont chinois mesure 526,14 mètres de long, 8,8 de large et s'élève à 201 mètres au-dessus de la rivière en contrebas. Les casse-cou qui se lanceraient dans l'aventure seront sûrement "rassurés" de savoir que (seulement) trois couches de 4,5 cm de verre feuilleté les séparent du vide…

Prévu pour accueillir 500 personnes maximum, l'ouvrage est suspendu à des câbles raccrochés de part et d'autre du pont à deux piliers rouges. Quatre sections séparées par de larges plateformes accroissent la visibilité des visiteurs - dont la sécurité est assurée par des balustrades en acier- et leur permet de profiter du panorama magnifique de cette région sauvage, flanquée de chaque côté par les montagnes boisées de Hongyan.  

La Chine championne du monde des superstructures en verre

La Chine est friand de ces superstructures translucides, qui montrent à la fois l'ingéniosité de ses ingénieurs et attirent les touristes. Pour autant, ces constructions ont été à l'origine de plusieurs drames, créant la polémique autour de la sécurité des visiteurs. En 2019, un touriste a trouvé la mort après avoir chuté d'une plateforme détrempée par la pluie. En 2017, un autre visiteur a connu le même sort dans des conditions similaires. En 2016, une chute de pierres a blessé une personne et en 2015, une fissure a causé une belle frayeur aux promeneurs.

Quoiqu'il en soit, ces drames n'ont pas entamé l'appétit des Chinois pour les ouvrages en verre. Celui de Huangchuan n'est que le dernier de la grande série tressée dans la région depuis 2016. Selon la BBC, en 2019, l'empire du Milieu en dénombrerait plus de 2300.

Dernière précision, l'ancien record était détenu par le pont suspendu Hongyagu (488 mètres, nord-est de la Chine) depuis 2018. Avant lui, le pont de verre Zhangjiajie du grand canyon (au centre de la Chine) et ses 430 mètres de long, jouissait de cette récompense depuis 2016.

Bref, à cette allure et vu l'engouement du pays pour les passerelles en verre, pas sûr que le record du pont de Huangchuan tienne longtemps.  

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte