[L'industrie c'est fou] Après le tango ou le yoga, c'est au tour des automates suisses d'entrer au patrimoine de l'humanité

Après l'ajout en décembre 2020 de la mécanique d'art et de l'horlogerie du Jura au patrimoine de l'humanité, l'art des automates suisse rejoint lui aussi la liste de l'UNESCO. L'atelier de François Junod en Suisse transmet depuis plusieurs génération cet discipline d'orfèvre.

Partager

[L'industrie c'est fou] Après le tango ou le yoga, c'est au tour des automates suisses d'entrer au patrimoine de l'humanité
François Junod dans son atelier à Sainte-Croix, un village frontalier avec la France.

La liste du patrimoine immatériel de l’humanité établie par l’UNESCO s’est allongée récemment. L’institution internationale, branche de l'ONU, vient en effet d’ajouter l’art suisse des automates. Dans son atelier situé à Sainte Croix, commune suisse frontalière avec la France, François Junod âgé de 61 ans participe à faire vivre cette discipline qui mêle science, technologie et art.

Héritage protestant

La région dans laquelle se situe l’atelier de Junod est historiquement liée à l’émigration protestante. En 1685, suite à la révocation de l’édit de Nantes, une part de cette communauté persécutée fuit la France pour l’installer en Suisse, où elle a enraciné la tradition de l’horlogerie et de l’automate.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Au sein de l’atelier Junod, le savoir-faire a été transmis depuis quatre générations. Le neveu de François Junod de 20 ans fait partie des cinq employés. Ils confectionnent une multitude d’objets d’une grande complexité : papillons mécaniques, oiseaux sifflants, boites à musique du XIXe siècle mais également des œuvres de plus grande envergure comme un cheval au galop, des personnages à taille réelle ou encore des oiseaux géants. Ces automates s’exportent dans le monde entier.

Ci-dessus, une des réalisations de l'atelier Junod. Ceédit photo : François Junod.

Des années pour une seule pièce

Les mécanismes sont conçus pour s’enclencher de quelques secondes à plusieurs minutes. Parmi eux, l’effigie de Léonard de Vinci est capable de dessiner et d’écrire pendant 6 minutes. Ces chefs d’œuvre sont le résultat d’un (très) long travail d’orfèvre. L’automate de Pouchkine a quant à lui nécessité 5 ans de réalisation. L’auteur russe peut à présent écrire à l’encre près de 1500 poèmes.

Ci-dessus, un croquis précédant la construction d'un automate de l'atelier Junod. Crédit photo : François Junod.

Preuve que cet art accompagne son époque, l’atelier Junod va désormais utiliser l’impression 3D pour augmenter le champ des possibilités. «Maintenant, nous combinons des outils modernes avec des méthodes traditionnelles anciennes», a déclaré François Junod.

Cette consécration des automates suisses fait écho à l’ajout en décembre de l’horlogerie et la mécanique d’art du Jura à la liste du patrimoine de l’humanité. Cette liste comprend également le tango argentin, la culture de la bière belge, la calligraphie chinoise, la cuisine française, le yoga indien, le théâtre japonais, le jour des morts au Mexique ou encore le flamenco espagnol.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS