[L’industrie c’est fou] Après le Covid-19, des gratte-ciels anti-pandémie dans les villes ?

Simon Chodorge , ,

Publié le

Images Le magazine eVolo a révélé en avril les nouveaux lauréats de son concours destiné aux projets d'immeubles innovants. Des propositions plus que jamais dans l'actualité alors que la crise du Covid-19 interroge l'habitat et l'urbanisme.

[L’industrie c’est fou] Après le Covid-19, des gratte-ciels anti-pandémie dans les villes ?
Des gratte-ciels plus résilients face aux crises à venir ?
© eVolo

Les personnes confinées se sentent à l’étroit dans leurs petits studios. Les hôpitaux peinent à absorber l’afflux de patients. Les grands groupes songent à abandonner des locaux en centre-ville. Le nouveau coronavirus menace déjà de remodeler nos infrastructures et notre façon d’habiter les métropoles. À quoi pourraient ressembler les gratte-ciels de l’après-Covid-19 ? Plusieurs architectes ont planché sur le sujet.

Chaque année, le magazine d’architecture eVolo récompense des projets d’immeubles innovants : progrès technologiques, matériaux atypiques ou encore nouvelle organisation de l’espace. Les candidats imaginent régulièrement des tours adaptées aux catastrophes naturelles ou au réchauffement climatique. En 2019, une superstructure dédiée au traitement des déchets avait été récompensée. Le cru 2020 a été dévoilé le 20 avril. Cette année, les designers ont été particulièrement inspirés par la crise sanitaire. 

Une tour-hôpital en kit

Le premier prix a été décerné à “Epidemic Babel”, une tour-hôpital dessinée par des designers chinois. Pour répondre à la vitesse des pandémies, les architectes ont imaginé un gratte-ciel en kit qui peut être élevé rapidement. Il repose en fait sur une structure en acier à laquelle sont attachés des salles pré-construites.

“Le modèle de construction est suffisamment simple pour que n’importe quelle équipe de construction qualifiée puisse le préparer en cinq jours”, explique eVolo. De la même manière, le faible poids de la structure et des salles permet de transporter facilement l’immeuble dans des endroits reculés.

Un projet français récompensé

Un projet français de Ngo Thanh Ha Tien et Dao Duy Tung a également été récompensé avec la mention honorable. Baptisée “Pandemic Emergency Skyscraper”, cette tour représente également une infrastructure médicale pour soutenir les villes en cas de pandémie. Comme le premier projet, cette tour repose sur une architecture modulaire et serait “capable de s’adapter à de nombreux terrains”. 

La deuxième place du concours a été attribuée à “Egalitarian Nature”, un projet américain de parc vertical avec des activités récréatives pour les villes à forte densité. En revanche, on repassera pour l’inclusion sociale : dans cette haute tour inspirée des montagnes, “l’accessibilité ne sera pas accordée en fonction du statut financier mais par la force physique de l’individu étant donné qu’il n’y aura pas d’ascenseurs”.

Le troisième lauréat vient de Taiwan : “Coastal Breakwater Community”, un concept de tour dédiée aux pêcheurs sénégalais de Saint-Louis qui font face à la montée des eaux. 

Retrouvez ici la liste complète des projets sélectionnés.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte