Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[L’industrie c’est fou] À Bruxelles, les tramways jouent au bowling

Simon Chodorge , ,

Publié le

Vidéo À Bruxelles, des conducteurs de tramway se sont offerts une partie de bowling sur les rails. Non, les rames n'ont pas été détournées par des salariés peu rigoureux ou des usagers plaisantins. La capitale belge a accueilli le championnat européen des conducteurs de tramway. L'épreuve reine de cette compétition où viennent s'affronter les plus grandes villes d'Europe ? Le tram bowling !

[L’industrie c’est fou] À Bruxelles, les tramways jouent au bowling
Après avoir tapé la fausse boule de bowling, le conducteur de tramway doit freiner le plus vite possible.
© Tram-EM European Tramdriver Championship / Facebook

Samedi 4 mai, le monde a découvert une compétition injustement méconnue : le championnat européen des conducteurs de tramway. La huitième édition de cet événement bon enfant s’est déroulée à Bruxelles, en Belgique. Les réseaux de transport de 25 villes et de 21 pays étaient représentés. Lors d’une série de six épreuves, les pilotes ont du faire preuve d’adresse et de rapidité. L’une d’entre elles a particulièrement marqué le public : le tram bowling.

Freiner le plus vite possible après avoir percuté la balle

C’est sans doute le rêve (inavouable) de bon nombre de voyageurs : prendre les rênes du tramway et tout dégommer sur leur passage. Le 4 mai, les candidats du championnat ont pu goûter à ce plaisir rare. L’épreuve consiste en effet à percuter une grande balle gonflable pour faire tomber des quilles. Après avoir tapé la fausse boule de bowling, le conducteur doit freiner le plus vite possible. Plusieurs vidéos ont capturé les performances des chauffeurs, dont une du média belge DH.

D’autres épreuves faisaient appel à l’habilité des conducteurs : arrêter le tramway le plus près possible d’un point sur la voie ou encore atteindre sans repère sur le tableau de bord la vitesse de 35 km/h. Les compétiteurs devaient aussi accomplir les tests le plus rapidement possible.

La Belgique sacrée championne

Laurence Meert et Mesut Tasarcan ont remporté le championnat en portant les couleurs de la Stib (Société des transports intercommunaux de Bruxelles). Après eux, l’équipe de Moscou (Russie) est arrivée second et celles de Vienne (Autriche) et Oradea (Roumanie) sont classées en troisième place à égalité. Représentée par Gemma Solá et Lahoussine Ramouki, la RATP est arrivée 21ème.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle