Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'industrialisation des données est essentielle au succès de l'industrie 4.0

Publié le

Publi-rédactionnel La transformation numérique bouscule indubitablement la plupart des industries. Dans le secteur manufacturier, une telle transformation est présentée comme une « nouvelle conception globale de la fabrication » et, comme l’a surnommé le Forum économique mondial, une « Quatrième révolution industrielle ».

L'industrialisation des données est essentielle au succès de l'industrie 4.0

La transformation numérique aura de vastes répercussions sur les entreprises, grandes et petites, les consommateurs et les économies. L’apport des technologies numériques dans les domaines de la communication, de la santé, des transports, de la production et de l’énergie pourrait potentiellement augmenter de 30 % à 35 % la productivité américaine, à partir de 2028 à 2033, selon les projections de Nokia Bell Labs.

Cette transformation ne sera ni rapide ni facile, en particulier dans le secteur manufacturier qui implique de vastes installations, des cycles d’investissement longs, des flottes de transport massives, des chaines d’approvisionnement qui s’étendent à travers le monde et des risques importants en termes de temps d’arrêt de production et de contrôle de la qualité.

Alors, en quoi consiste exactement cette transformation ? Les définitions foisonnent, mais le cabinet de conseil McKinsey décrit généralement l’industrie 4.0 comme « une numérisation du secteur manufacturier, basée sur des capteurs intégrés dans pratiquement tous les composants produits et les équipements de fabrication, des systèmes cyber-physiques omniprésents et l’analyse de toutes les données pertinentes ». Quatre technologies de rupture se trouvent au cœur de cette révolution à commencer par les données, puis l’analytique, l'interaction homme-machine et enfin la « conversion numérique-physique », incluant la robotique et l'impression 3D, affirme McKinsey dans son rapport d’avril 2015 sur le sujet. 

Des données industrielles pour un monde industriel

Les industriels doivent certes s’assurer que leurs machines sont sûres et restent à la pointe de la technologie, mais les données sont tout aussi importantes. Le fait que les données doivent être au centre de tout et au premier plan ne saurait être remis en cause.

Les colossaux « torrents de données » provenant des capteurs et des processus de fabrication ont une valeur immense, mais celle-ci est obérée si les entreprises ne peuvent organiser ces informations, rechercher en leur sein, les analyser et les utiliser pour créer de meilleurs produits ou de meilleurs processus. L'intelligence artificielle n’est pas non plus pertinente si les données traitées sont incomplètes ou peu fiables. Cerveau artificiel et cerveau humain fonctionnent de la même manière : ils ont tous deux besoin de données de bonne qualité et bien organisées pour prendre des décisions de qualité.

Pour exploiter pleinement le potentiel de l’industrie 4.0, les entreprises doivent industrialiser leurs données, ce qui permet de mesurer toute la valeur des actifs liés à la chaine de fabrication. Elles doivent s'assurer que leurs données peuvent être intégralement traitées pour offrir une vue complète de toutes les situations. Elles doivent aussi garantir que leurs données sont suffisamment protégées pour pouvoir être partagées en toute sécurité à la fois en interne avec leurs employés et en externe avec leurs partenaires et fournisseurs. Enfin, elles ont besoin que leurs données soient instantanément accessibles, avec une traçabilité complète, afin de pouvoir suivre tout ce qui doit l’être, qu'il s'agisse de composants, de pièces ou de données de production.

Les grands défis de la transformation numérique

Les défis ici sont immenses. L'Internet des objets est souvent centré sur le consommateur, mais il peut avoir un impact économique encore plus important dans l'entreprise. Dans cet environnement, des capteurs, des appareils, des équipements portables et un nombre important « d’objets » connectés collectent et transmettent des données pour informer de tout et sur tout : lorsqu’une pompe hydraulique est sur le point de tomber en panne, lorsqu'une pièce de locomotive nécessite une maintenance ou lorsqu'un réseau électrique est sollicité. Il s’agit d’un « Internet des objets (réellement importants) », pour citer Harel Kodesh, VP & CTO de GE Software lors d’une conférence au Cloud Foundry Summit.

Les groupes industriels mondiaux se développent souvent par acquisition. Cela signifie que beaucoup ont un enchevêtrement de bases de données et de systèmes divers et variés. Le défi des données et la complexité des chaines d'approvisionnement ajoutent encore de la complexité. Les entreprises peuvent avoir de multiples chaines de production alimentant de multiples systèmes et chaines logistiques, l’ensemble participant à une organisation unifiée du système productif. De plus, ces éléments doivent être intégrés à d’autres systèmes de gestion dans les domaines de l’ingénierie, du marketing et des ventes. Même les petits fabricants disposent de chaines d'approvisionnement couvrant plusieurs continents.

Traçabilité et effectivité des pièces

La capacité de gérer la traçabilité des données et des pièces en s’appuyant sur des systèmes hétérogènes afin qu'une entreprise puisse rapidement répondre à des questions telles que « Qui savait quoi et quand ? » et « Où et quand cette pièce a-t-elle été fabriquée ? » est une obligation croissante pour les fabricants et les responsables des chaines de production et  d'approvisionnement. Les rappels de produits nécessitent de traiter des volumes massifs de données, notamment celles décrivant l'endroit où se trouvent les produits, quels composants ils contiennent, d'où proviennent ces composants et où et à qui les produits peuvent avoir été vendus.

Bien que les données revêtent une importance cruciale, toutes les grandes entreprises savent que la protection des données est une obligation, pas une option. La sécurisation des sources de données des différents fournisseurs, installations et clients nécessite ainsi un modèle de sécurité géré de manière centralisée, qui permet une gestion des accès basée sur les rôles et les activités. Le contrôle d'accès des utilisateurs et des fournisseurs est essentiel à chaque étape de la chaine logistique, tout comme la capacité de suivre et auditer les actions de ceux qui accèdent aux données. Les principales technologies de base de données permettent désormais des contrôles d'accès extrêmement fins aux données et aux fonctionnalités d'audit, afin de fournir les détails essentiels, « qui, quoi, quand et où », à chaque interaction avec les données. Il ne s’agit pas uniquement de la sécurité des données ; il s'agit également de contrôler l'accès et la mise à jour des données afin que les résultats analytiques soient à la fois les plus précis et les plus fiables possibles.

La promesse de l'industrie 4.0

Malgré les énormes défis à venir, un monde industriel ayant effectivement fait sa transformation numérique serait porteur de belles promesses.

Dans un écosystème fortement optimisé, les informations issues de la chaine de production peuvent alimenter d'autres systèmes d'entreprise pour, par exemple, répercuter au niveau de l’ingénierie les problèmes constatés lors du contrôle qualité. De même, les retards dans la chaine d'approvisionnement devraient se répercuter dans les domaines Ventes et Marketing. Inversement, les informations provenant de ces départements devraient impacter les chaines de fabrication et les différents systèmes ERP de production. Pratiquement toutes les étapes des processus industriels bénéficieraient d’un accroissement de leur efficience opérationnelle grâce à une meilleure information, à une réduction des risques, à des campagnes de rappels plus efficaces et à de meilleurs produits et services.

Pour conclure, les entreprises en sauront davantage sur l’usage réel de leurs produits par les partenaires et les consommateurs. Ces données pourront orienter les décisions prises lors de la conception pour permettre aux fabricants de commercialiser plus rapidement de meilleurs produits. Grâce à ces informations et à cette efficacité accrue, les industriels seront prêts pour les transformations futures. Ils auront un accès facilité et accéléré à l'historique de leurs données pour être capables de réagir de façon adéquate à la fois aux incidents critiques et aux opportunités à venir.

 

Contenu proposé par MarkLogic.

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle