Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

L'Inde ne devrait pas recevoir ses premiers Rafale avant 2017

, , , ,

Publié le , mis à jour le 13/04/2015 À 07H14

Le ministre indien de la Défense a indiqué que l'Inde ne recevrait sans doute pas son premier avion Rafale avant deux à deux ans et demi et que les termes et conditions précises du contrat, estimé à 4 milliards d'euros, sont encore à définir. Son homologue français, Jean-Yves Le Drian, se rendrait rapidement en Inde pour boucler la vente.

L'Inde ne devrait pas recevoir ses premiers Rafale avant 2017
L'Inde ne recevra sans doute pas son premier avion Rafale avant deux à deux ans et demi et des questions délicates, comme celle du prix, restent à aplanir, a déclaré le ministre indien de la Défense, Manohar Parrikar. /Photo prise le 4 mars 2015/REUTERS/Régis Duvignau

L'Inde ne recevra sans doute pas son premier avion Rafale avant deux à deux ans et demi et des questions délicates, comme celle du prix, restent à aplanir, a déclaré le ministre indien de la Défense, Manohar Parrikar.

Le ministre a tenu ces propos samedi au lendemain de l'annonce d'un accord sur la vente de 36 Rafale "prêts à voler" par Dassault Aviation à l'Inde, à l'occasion d'une visite officielle en France du Premier ministre indien, Narendra Modi.

Les termes et conditions du contrat, d'un montant estimé à quatre milliards d'euros, restent à préciser, a souligné le ministre. La présidence française a annoncé vendredi que le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, se rendrait rapidement en Inde à cet effet.

"Il faudra peut-être deux à deux ans et demi avant de recevoir le premier avion", a dit Manohar Parrikar à la presse à New Delhi. "'Prêt à voler', cela signifie que ce n'est pas pour demain, il faut concevoir l'avion pour les besoins de l'Inde, et aussi, il faut déterminer le prix", a-t-il continué.

L'accord sur la vente de ces 36 Rafale est séparé des négociations exclusives entamées il y a trois ans pour la livraison de 126 Rafale à New Delhi, dont 108 devraient être fabriqués en Inde par Hindustan Aeronautics Limited (HAL), ce qui rend les négociations compliquées, a-t-on déclaré vendredi de source française.

Avec Reuters (Rajesh Kumar Singh, Eric Faye pour le service français)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle