L'Inde met à son tour le cap sur la Lune

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'Inde met à son tour le cap sur la Lune
L'Inde fête le lancement de sa première mission lunaire. La fusée PSLV (Polar satellite launch vehicle) a décollé à 6h22 heure locale du Centre spatial de Satish Dhawan, situé à 90 km au nord de Madras, au sud du pays. Cette mission, organisée par l'Indian Space Research Organization (ISRO), doit rester en orbite autour de la Lune pendant une durée de deux ans, dans le but d'obtenir des informations sur la surface lunaire. A son bord, l'engin spatial Chandrayaan-1 doit en effet procéder à une série d'expériences et d'observations, notamment la recherche d'eau, de minéraux et de substances chimiques sur le satellite de la Terre. La fusée devrait atteindre son objectif dans deux semaines. L'investissement de Chandrayaan-1 représente un montant d'environ 60 millions d'euros.

Cette mission est d'une grande importante pour l'Inde, qui espère devenir une grande puissance spatiale asiatique, tout comme le Japon et la Chine. Ce dernier pays a réalisé la première sortie d'un taïkonaute dans l'espace le mois dernier. Pour rivaliser, l'Inde a prévu 60 vols spatiaux d'ici à 2013, y compris vers Mars. Le pays envisage également l'envoi d'un homme dans l'espace vers 2014, ainsi qu'un vol habité vers la Lune à l'horizon 2020.

Fin septembre, Antrix, branche commerciale d'ISRO, et Astrium, filiale d'EADS, ont signé un contrat à long terme portant sur l'utilisation de la fusée PSLV pour la mise en orbite de satellites européens.

Adèle Bouet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS